Ce post est une adaptation d'un article rédigé par Tom Ollerton, Directeur Marketing de We Are Social UK.

Snapchat, le réseau social de partage éphémère de photos/vidéos qui suscite l'engouement des plus jeunes, a dévoilé hier, Stories, sa nouvelle fonctionnalité. C'est en quelque sorte l'équivalent de ce qu'est Timeline pour Facebook, mais twisté façon Snapchat...

Jusqu'à maintenant, on pouvait faire une photo/vidéo, y ajouter une légende et/ou des graffitis, l'envoyer à un destinataire qui n'avait qu'un très court laps de temps pour en découvrir le contenu, qui disparaissait 10 secondes maximum après son ouverture.

Avec la fonctionnalité Stories, vous pouvez désormais publier du contenu multiple (vs. une seule photo ou une seule vidéo précédemment), et décider, en cliquant sur "Add to Your Story", de faire exister ce contenu sur votre timeline, visible par tous vos contacts, pendant 24 heures. Passé ce délai, le principe d'auto-destruction de Snapchat reprend ses droits et le contenu disparait à jamais... Au cours de ce laps de temps, vos amis (ou le public si vous décidez de publier en mode public) auront la possibilité de revoir votre contenu autant de fois qu'ils le souhaitent.

D'un point de vue marketing, cette fonctionnalité offre d'évidentes nouvelles opportunités aux marques : ces dernières ont désormais la possibilité de publier du contenu sur une période plus longue et surtout de créer un véritable storytelling, une mise en scène, en publiant, non plus une seule photo ou vidéo, mais une série de contenus.

Stories permet également aux annonceurs de publier du contenu en phase avec l'actualité, ce qui est de plus en plus crucial à l'ère du temps réel. Les news ayant une durée de vie de plus en plus courte, un créneau de 24 heures parait idéal pour s'offrir de la visibilité sur une actualité, pour rebondir sur un fait ou une histoire.

Cependant, d'un point de vue utilisateur , il me semble que Snapchat, par cette nouvelle fonctionnalité, a potentiellement affaibli sa proposition initiale puisque tout l'intérêt de cette plateforme (et son fort succès auprès d'une cible jeune) résidait dans la notion d'instantanéité...

Nombreuses sont les applications qui permettent aujourd'hui de créer des formats vidéos courts (Instagram vidéo ou Vine par exemple) et qui font de Stories une fonctionnalité un peu redondante.  Par ailleurs, le fait que l'on puisse regarder un contenu autant de fois qu'on le souhaite enlève l'excitation initiale créée par l'ouverture d'un message éphémère, où le moindre battement de cil pouvait vous faire manquer le détail le plus important...

Quoi qu'il advienne de Stories, Snapchat n'est pas prêt de disparaître du jour au lendemain à l'image de ses messages... A date, ce sont plus de 350 millions de 'snaps' qui sont échangés chaque jour par les utilisateurs et c'est une des applications les plus personnelles de toutes les plateformes sociales. Enfin, Snapchat a été évaluée à plus de $800 millions en juillet dernier, alors que la plateforme a tout juste deux ans...