2014 fut une année charnière dans la croissance du digital et notre rapport “Digital, Social and Mobile 2015” tend à montrer que les chiffres seront encore plus incroyables.

Incluant des chiffres de plus de 240 pays autour du monde et profilant en détails 30 des plus grandes économies mondiales, ce rapport est le plus complet recueil de statistiques à jour et gratuit que vous pourrez trouver.

Alors que nous révèlent ces 375 pages ?

Les grandes lignes

Comme nous l’avons vu dans notre série de rapports “Digital Statshots”, le mobile domine de plus en plus le monde digital et nous sommes sûrs que le “always on” progressera à un rythme encore plus soutenu en 2015, alors que les téléphones se font moins chers et la data bon marché est de plus en plus répondue.

De plus, avec des services orientés mobiles comme WhatsApp, WeChat et Facebook Messenger atteignant les premières marches du podium social media au sein des plus grandes économies mondiales, il est clair que nos comportements digitaux sotn de plus en plus tournés vers les devices mobiles.
En nous basant sur les tendances dégagées par ces données, on s’attend à ce que le mobile favorise le taux de pénétration d’internet. On peut prévoir que le cap des 50% de la population mondiale connectée sera atteint au second semestre 2016.

Avant cela, cependant, on s’attend à ce que le taux de pénétration du social media atteigne un tiers de la population mondiale – probablement à fin 2015 – avec une croissance majoritairement due aux nouveaux utilisateurs de pays en voie de développement.

Contexte : 12 mois d’une formidable croissance
Le monde digital a franchi des étapes importantes en 2014 :

  • Le nombre d’utilisateurs social media dans le monde a dépassé les 2 milliards au mois d'août
  • Le taux pénétration du mobile dans le monde a franchi le cap des 50% en septembre
  • Nous sommes 3 milliards d’internautes dans le monde depuis début novembre
  • Le nombre de forfaits mobiles est devenu plus important que la population mondiale le mois dernier.

De façon assez palpitante, les chiffres de notre nouveau rapport 2015 suggèrent que cette croissance ne montre aucun signe de ralentissement à venir prochainement :

Le rapport Slideshare ci-dessus est une formidable source de données et de graphiques, conçus pour être copies-collés facilement dans vos présentations, mais vous trouverez ci-dessous des insights supplémentaires sur ces chiffres.

Internet
Près de 42% de la population mondiale a accès à internet en janvier 2015, ce qui représente un bond significatif en comparaison des chiffres de l’année passée, qui indiquaient alors 35% pour la même donnée :

Notre analyse de ces chiffres montre que cette « croissance » serait due à des reportings de data plus précis et réguliers, plus qu’à une véritable augmentation de l’accès, mais il y a peu de doutes quant au fait que des millions de nouveaux utilisateurs accèderont à internet dans les 12 prochains mois – et très certainement en majorité depuis leur téléphone mobile.

Comme nous l’avons rapporté début novembre, plus de 3 millions de personnes autour du monde ont désormais accès à Internet à travers une variété de différents devices. Cependant, cet accès n’est pas également distribué : le nombre d’internautes aux Bermudes, au Barhain et en Islande est presque égal à la population de ces pays, alors que moins de 0,1% des populations de la Corée du Nord et du Soudan du Sud ont accès à Internet.

La vitesse de connexion varie également de façon significative dans le monde, d’une moyenne de 25 Mbit/s en Corée du Sud à presque 2 Mbit/s en Inde. Hong-Kong, le Japon, Singapour et les USA constituent les 5 nations avec les accès les plus rapides après la Corée du Sud. Chacun de ces pays offrent des connexions à plus de 10 Mbit/s, loin devant la moyenne mondiale de 4,5 Mbit/s.

La moyenne de temps passé en ligne par internaute se situe autour des 4 heures et 25 minutes par jour, avec l’Asie du Sud-Est enregistrant le score le plus élevé. Les recherches menées par GlobalWebIndex montrent que les internautes philippins passent plus de 6 heures par jour en ligne, et que les Thaïlandais, Vietnamiens, Indonésiens et Malaisiens atteignent des moyennes qui dépassent les 5 heures par jour :

Internet Mobile
La part du trafic Internet provenant du mobile a connu une croissance de 39% par rapport à l’année dernière, avec un tiers des pages web visitées depuis des téléphones mobiles :

Cependant, la part mobile du trafic web varie considérablement d’un pays à l’autre : le mobile représente 89% des pages visitées en Papouasie Nouvelle Guinée, versus environ 0,1% des pages visitées depuis mobile pour les plus petites îles des Caraïbes.

Il est également important de souligner que le trafic web de l’Inde est dominé par les devices mobiles. Les téléphones représentant à eux seuls 72% des pages web visitées dans le second pays le plus peuplé du monde :

La bonne nouvelle, c’est que le potentiel d’accès à un internet mobile plus rapide a cru de façon exponentielle l’année dernière, avec 39% des forfaits maintenant considérés comme haut débit (à savoir 3G ou 4G) dans le monde :

Social Media :
Le social media poursuit sa croissance rapide autour du monde également, avec un nombre de comptes actifs équivalent à 29% de la population mondiale.

Le cumul d’utilisateurs actifs mensuels pour le réseau social le plus actif dans chaque pays atteint presque les 2,08 milliards – une progression de 12% depuis janvier 2014 :

En parallèle, l’étude menée par GlobalWebIndex suggère que le temps moyen passé par utilisateur sur les médias sociaux est de 2 heures 25 minutes par jour ; les utilisateurs argentins et les philippins étant les plus actifs, avec plus de 4 heures passées par jour :

Facebook continue de dominer le paysage social media à l’international, se targuant d’1,366 milliards d’utilisateurs actifs en janvier 2015. Fait important : 1,133 milliards des utilisateurs de la plateforme dans le monde – 83% de l’ensemble – accèdent désormais au service depuis leurs devices mobiles.

Dans le même temps, Tencent a renforcé sa position dominante parmi les réseaux sociaux en langue chinoise, avec Qzone en tête qui compte 629 millions de comptes actifs. Cependant, nos analyses indiquent qu’un certain nombre d’utilisateurs de la plateforme possède plus d’un compte, il se peut donc que ces chiffres ne soient pas une base fiable pour un calcul d’un taux de pénétration social media.

VKontakte se trouve en tête du podium de la Russie et d’une poignée de ses voisins, bien qu’il soit difficile d’obtenir un chiffre fiable pour le nombre d’utilisateurs actifs par mois. Les derniers chiffres montrent que la plateforme possède environ 100 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont les deux tiers seraient localisés en Russie.

Social Mobile :
Comme nous l’avons vu ci-dessus, l’usage des réseaux sociaux comme Facebook sur mobile continue de croître dans le monde entier. Si l’on cumule le nombre d’utilisateurs mobiles du réseau social le plus populaire de chaque pays, on ne dénombre pas moins de 1,65 milliards de comptes mobiles actifs en janvier 2015 :

En parallèle, les services de messagerie instantanée et les applications de chat poursuivent leur impressionnante croissance, avec WhatsApp, WeChat, Facebook Messenger et Viber déclarant tous plus de 100 millions de nouveaux utilisateurs actifs par mois au cours de 12 derniers mois.

Les services de messagerie instantanée et les applications de chat comptent désormais pour 3 des 5 plateformes sociales les plus populaires au monde et 8 marques de messageries instantanées déclarent avoir plus de 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels :

Comme pour plusieurs autres domaines explorés dans ce rapport, la majeure partie de cette augmentation est alimentée par l’importante croissance des appareils mobiles dans la vie quotidienne des gens, et il semblerait que cette tendance s’accélère en 2015.

Devices mobiles :
Les utilisateurs mobiles uniques ont dépassé les 50% de la population mondiale en septembre 2014, et les actuels 5% de taux de croissance par rapport à l’année précédente suggèrent que nous verrons arriver 200 millions de nouveaux utilisateurs mobiles au cours des 12 prochains mois.

GSMA Intelligence et Ericsson évoquent chacun plus 7 millions de forfaits mobiles actifs, mais il est important de noter qu’en moyenne dans le monde un utilisateur mobile possède 2 forfaits actifs.

Les smartphones représentent une proportion majeure et croissante dans les usages mobiles, avec Ericsson indiquant que ces devices constituent une part de 38% des forfaits mobiles actifs dans le monde :

Près de 4 forfaits mobiles sur 10 dans le monde sont désormais considérés comme haut débit – c’est-à-dire 3G ou mieux – mais comme dans d’autres aspects de ce rapport, la vitesse d’échange de données sur mobile varie énormément entre les pays :

Les rapports suggèrent que tous les forfaits mobiles de la Corée du Nord sont 3G ou plus, bien que ceci doit être relativisé par le fait qu’Internet – ou tout du moins Internet tel que nous le connaissons dans le reste du monde – n’est pas accessible pour le citoyen moyen du pays. Cependant, avec une pénétration à 11% - soit 65% de plus que l’année dernière à la même période – on peut être optimiste quant à l’usage du mobile en Corée du Nord.

Comme pour les connexions Internet fixes, la Corée du Sud est encore bien loin devant le reste du monde quand il s’agit de la vitesse de connexion mobile. Les opérateurs mobiles du pays proposent une connexion moyenne à 18,2Mbit/s, le double de certains pays.

Singapour et le Royaume-Uni arrivent ensuite avec, respectivement, 9,1 Mbit/s et 8,1 Mbit/s. L’Inde, le Brésil et l’Argentine quant à eux délivrent des connexions à moins de 2 Mbit/s, tandis que le Vietnam offre la connexion mobile moyenne la plus lente dans le rapport de cette année, à 1,1 Mbit/s à peine.

Malgré ces connexions lentes, les chiffres indiqués par Ericsson dans son dernier Mobility Report suggèrent que la consommation moyenne de data sur mobile se situe aux alentours de 900 Mb de données par mois, avec un trafic de données mensuel à l’international approchant les 3 exabits – soit 3 milliards de gigabits.

Cependant, plus des 3/4 des forfaits mobiles dans le monde sont toujours des forfaits pré-payés, et les coûts nécessaires à l’acquisition d’un téléphone assorti d’un forfait mobile représentent toujours une proportion significative des dépenses des ménages dans de nombreux pays en développement.

En conséquence, les producteurs de contenus et les marketers doivent trouver un équilibre pour délivrer des expériences utilisateurs “rich”, comme de la vidéo en ligne par exemple, avec les coûts probables que cela engendre pour leur audience.

De plus, 58% des forfaits mobiles dans le monde sont associés à des téléphones basiques, “de fonction”, ce qui signifie que beaucoup de gens seront incapables d’accéder à un tel contenu même s’ils le voulaient.

A l’autre extrême de ce paysage mobile, l’utilisation des tablettes fut en constante progression en 2014, avec 7% des pages visitées le mois dernier depuis ce type de device.

En négatif de cette tendance, la part des ordinateurs dans le trafic web a décliné de 13% par rapport à la même période l’année dernière, et représente désormais 62% des pages visitées :

Shopping en ligne :
Grâce aux intéressantes données de GlobalWebIndex, nous sommes ravis de pouvoir inclure dans notre rapport de cette année des chiffres détaillés sur le shopping en ligne pour la plupart des pays.

Le Royaume-Uni ouvre la marche en terme d’utilisateurs e-commerce actifs, avec des données qui indiquent que les deux tiers de la population du pays ont acheté en ligne ce dernier mois. L’Allemagne et la Corée du Sud suivent de près à 63% et 62% respectivement, tandis que les USA arrivent en 4è position à 56%.

L’Asie du Sud et du Sud-Est est en revanche à la traîne quant il s’agit d’e-commerce : les données indiquent qu’à peine 14% des Indiens ont acheté en ligne le mois dernier. De façon similaire, moins d’un Thaïlandais et d’un Philippins sur cinq ont utilisé un service e-commerce sur les 30 derniers jours :

Le commerce mobile prend son élan dans le monde entier cependant, particulièrement en Asie de l’Est où 37% des Sud-Coréens ont acheté en ligne sur mobile le mois dernier.

Les Chinois sont également de plus en plus actifs en tant qu’acheteurs en ligne, avec 27% de la population qui a effectué un achat en ligne depuis leur telephone ces 30 derniers jours.

Les pays profilés en détails
Vous trouverez également un profilage approfondi des 30 économies les plus importantes, sur le même modèle que le profilage de la Chine que vous découvrez en bas de ce post. Voici une liste des pays concernés :

Et après ?
Si vous avez envie d’explorer en détail les données d’un pays en particulier, vous pouvez télécharger le rapport complet gratuitement en cliquant ici. Quant à nos rapports des années précédentes, ils sont tous disponibles ici mais c’est sans doute notre rapport 2014 qui vous sera le plus utile.

Pour conclure, nous vous proposons de découvrir le profilage digital, social et mobile de la Chine :