Les commerçants n'ont plus qu'à bien se tenir : Yelp débarque en France
Yelp, le site américain de recommandation pour les commerces locaux débarque en France, et les commerçants français n'ont plus qu'à bien se tenir avec le lancement de Yelp.fr. Aux Etats-Unis où le site existe depuis 2004, nombreux sont les commerçants qui ont dû s'adapter à la notion de e-reputation.

Facebook intégrerait des fonctions de géolocalisation dès ce mois-ci
Alors que Tuenti, le réseau social espagnol se lançait sur le segment de la géolocalisation fin mars, ce serait au tour de Facebook d'intégrer des fonctionnalités basées sur la géolocalisation ce mois-ci. Et McDonalds qui vient d'embaucher Rick Wion en tant que Head of Social Media serait la première marque à "exploiter" ces fonctionnalités de géolocalisation avec une application qui permettrait aux utilisateurs de faire un "check-in" dans l'un de leurs restaurants et de voir apparaître ce "check-in" dans leur statut Facebook, le tout illustré par un produit vedette tel que l'Angus.

Facebook versus Fourquare, Gowalla mais aussi Google ?
Quid des réseaux sociaux basés sur la géolocalisation : alors que Foursquare vient de fêter sa première année, que Plyce vient d'etre lancé en Europe et que Gowalla fait de plus en plus parler de lui, voici que Facebook serait sur le point de se lancer dans la guerre du "check-in". Facebook et ses 400 millions d'utilisateurs pourraient-ils faire de l'ombre à Foursquare qui vient d'atteindre 1 million d'utilisateurs ? Mais ce n'est pas tout, comme le suggère Mashable, Facebook qui est récemment passé devant Google aux US en termes d'audience pourrait, avec ses fonctionnalités "locales" concurrencer les recettes publicitaires locales du géant du search.

52% des utilisateurs de réseaux sociaux partagent trop d'information
Nous vous avions déjà parlé du site Pleaserobme.com et de la problématique liée à la géolocalisation et aux cambriolages. Une récente étude publiée sur e-consultancy révèle que 52% des utilisateurs de réseaux sociaux partagent trop d'information personnelle sur les réseaux sociaux et que ces informations sont susceptibles d'êtres utilisées par des criminels, notamment dans le cadre d'usurpation d'identité. L'étude montre que sur Facebook, 56% des utilisateurs interrogés avaient publié au moins une information risquée.

Pringles se moque des mises à jour de status dans sa dernière campagne

Picture 2

Vous vous souvenez de la campagne Whooper Sacrifice : 10 amis contre un Whooper ? A l'époque Burger King jouait sur la manie qu'avaient les gens de rajouter tout le monde comme "ami" sur Facebook. C'est au tour de Pringles de se moquer des fanatiques des réseaux sociaux et de leur manie de publier des statuts les uns plus ennuyeux que les autres via leur dernière campagne UK intitulée "Help The Oversharers". Les visiteurs du site "Help The Oversharers" pourront télécharger un bouton Facebook "Overshare" qui s'ajoutera au bouton "J'aime" et qui leur permettra de signifier à leurs amis que trop d'information tue l'information...