Finalement, mon héritage français aux U.S. me sert à autre chose qu’à draguer ! Après deux ans et demi à We Are Social New York, j’ai eu l’honneur en Septembre dernier de faire partie du programme d'échange international du groupe, qui m’a permis (en tant que Franco-Américain) de m’incruster dans l’équipe de Paris pendant quelques mois.

TF

Comment comparer les deux meilleures villes au monde ? Juste avant de quitter NYC pour Paris, ce livre iconique « Paris vs. New York » m’a été offert, et fait la comparaison entre ces deux grandes villes mieux que je ne pourrais le faire. Alors du coup, au lieu de faire la comparaison entre les deux, je préfère vous montrer comment ces deux bureaux, à près de 6000 km d’écart, sont si similaires...

Ca bosse, ça bosse, et puis ça bosse
New York est réputée pour être une ville qui vit à mille-à-l’heure, mais Paris tient quand même la distance ! A Paris, comme à New York, j’ai eu le plaisir de travailler sur des projets pour de superbes marques internationales. En tant qu’analyste senior dans l’équipe de Research & Insight, j’apprécie pleinement le fait que je ne fais jamais la même chose deux jours de suite. Il faut aussi admettre que travailler dans des bureaux équipés d’un ping-pong, un babyfoot, et une Xbox, n’est quand même pas mal !

We Are Geeks
Que ce soit à Paris ou à New York, expliquer mon boulot n’est jamais facile. Mais dans ces deux bureaux  je me sens complètement à l’aise dans un milieu où je suis entouré de « geeks » comme moi. Chacun(e) à sa spécialité, mais nous partageons tous cette  envie de savoir tout sur tout ce qui touche notre domaine. Et après avoir travaillé avec mes homologues à Londres, Milan, et Munich, je sais que cette ambiance « Geek » se retrouve dans tous nos bureaux We Are Social.

Work Hard, Play Hard
A New York c’était au “Sweet & Vicious”. A Paris c’est au “Petit Matieu”. Ce qui reste sûr, c’est qu’après une longue semaine, on va toujours tous se réunir autour d’une bonne bouteille de vin (ou un « Jar-garita » à NYC) pour déstresser, s’amuser, et (essayer de) parler d'autre chose que le boulot. J’insiste sur « essayer ».

Pour compléter mon histoire, il y a deux semaines j’ai décidé d’emménager définitivement à Paris ! Je passe des bagels aux petits croissants beurrés le matin, du Bud Light à la Kronenbourg, et du football au football. Mais au final, la famille We Are Social reste la famille We Are Social qu’importe la ville !

Si, comme moi, vous aimez travailler avec des clients intéressants, des projets captivants, et surtout avec des collègues impressionnants, n’hésitez pas à envoyer votre CV à recrutement@wearesocial.fr !