Benjamin Arnold, Directeur Général de We Are Social New York, s’est rendu mi-mars au désormais incontournable South By Southwest, le rendez-vous qui rassemble festivals de cinéma, de musique et de médias interactifs depuis 1987 à Austin. Retour sur ses impressions et découvertes.

Cette année encore, le bus Viceland avait fait le déplacement. Promettant entre autres fêtes, musique, cadeaux et bébés chèvres : l’un des meilleurs exemples de contre-culture !

SXSW 2018 : Viceland

Au milieu du vacarme habituel des conférences, keynotes, expositions, de l’apologie de l’innovation et du méli mélo des prédictions (certaines audacieuses d’autres déjà obsolètes), c’est l’expérience qui est le vrai vainqueur cette année à Austin.

Des chèvres Viceland à l’expérience immersive spectaculaire de la chaîne HBO avec son immense parc à thème autour de l’univers de sa série événement “Westworld” pour lequel les visiteurs étaient prêts à attendre 9h. De l’extravagant pop up store Great Big Story, société de médias internationale consacrée au storytelling cinématographique créé par le créateur Ben Whitla, à l’ensemble des expériences interactives proposées par le Studio Sony WOW, laboratoire d’innovation développant des concepts créatifs et technologiques de pointe, sans parler de Ready Player One : les expériences ont été au coeur du festival et des conversations, aux dépens des interventions très attendues du maire de Londres Sadiq Khan, de Melissa Gates et même de Arnold Schwarzenegger.

Des expériences pas simplement de l’ordre du marketing expérientiel - cela minimiserait l’importance du changement - qui reflètent la tendance du “real life marketing”, offrant un plus important échange de valeur pour les consommateurs.

Les marques avant-gardistes ont déjà compris l’importance de l’expérience comme axe majeur de leurs stratégies marketing. Ainsi pour Leon Imas, Global Identity Director d’adidas, les nouvelles technologies vont enrichir les expériences sportives en direct ; pour Jason White, Global Head of Marketing de Beats by Dre, les vraies expériences et interactions humaines façonnent et façonneront désormais les discours de marques.

Cette édition reflète une année décisive pour les expériences et le rôle que le réel joue dans la pensée créative sociale. Face à une confiance des consommateurs qui baisse, expérimenter permet déjà d’y croire.

Certes, le sens et la valeur de “l’expérience” s’étendent bien au-delà des expériences de marques développées uniquement pour le SXSW.

Ce qui a toujours rendu le festival si spécial est sa capacité à rassembler des gens qui ont les mêmes idées. Oubliez le principe des six degrés de séparation, théorie selon laquelle toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre à travers six contacts, au SXSW c’est du 360 degrés. Les nouvelles connexions entre amis d’amis sont partout et cette année n’a pas fait exception. Pour diverses raisons, cette année particulièrement, les agences rivales ont semblé plus proches, plus amicales que jamais, les marques moins surveillées et les médias plus discrets.

Peut-être que cette sociabilité accrue et ce rapprochement est une réaction (involontaire) aux difficultés que connaît l’industrie publicitaire mondiale ces dernières années. Le SXSW a été ainsi encore une fois une bonne occasion de partager ses problématiques et brainstormer autour d’un barbecue.

Au final, la valeur de cet événement se mesure souvent après que les haut-parleurs soient éteints et que les batteries d’Iphone vidées.

Incontestablement, les expériences ont été les stars de cette édition 2018 de South By Southwest. Ne soyez pas tristes que cela soit fini, souriez plutôt parce que ça a eu lieu ! Et surtout pensez à prendre vos billets pour l’année prochaine !