Au sommaire cette semaine : pendant que Twitter s'apprêterait à lancer prochainement une fonctionnalité de messagerie privée cryptée, Facebook permet enfin à ses utilisateurs de revenir en arrière sur les vidéos live tandis qu'Instagram lance son emoji slider pour le plus grand bonheur de la communauté !

Que sait-on des "conversations secrètes" Twitter ?

Twitter teste en effet une messagerie cryptée sur la dernière version Android de l'application. L'option "Secret Conversation" permet aux utilisateurs d'envoyer et recevoir des messages privés sans que ces derniers puissent être interceptés. Pour l'instant, aucune annonce officielle n'a été faite par Twitter et nul ne sait quand cette option sera disponible mais une chose est sûre, cela fera de Twitter une meilleure plateforme pour les communications dites sensibles ou à risques.
Messagerie Twitter cryptée

Facebook modifie sa politique publicitaire

Suite à l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016 et afin de réglementer un peu plus son réseau publicitaire, chaque annonceur souhaitant communiquer et cibler des utilisateurs Facebook sur des sujets comme l'avortement, les armes ou l'immigration devra au préalable en être autorisé par la plateforme. Une liste de 20 sujets a été rendue publique par Facebook et ne concernent pour l'instant que les publicités ciblant les utilisateurs américains. Avec ces restrictions, Facebook veut notamment s'assurer que la plateforme ne sera plus impliquée dans la manipulation d'électeurs et c'est aussi un moyen pour elle de regagner la confiance de ses utilisateurs.
Facebook Ad Policy

Le curseur emoji débarque dans les Stories Instagram

Après les sondages classiques, Instagram lance son emoji slider ou curseur emoji pour ses Stories. L’utilisateur écrit une question et sélectionne un emoji pour que sa communauté réponde à la question. Les utilisateurs n’ont plus qu’à faire glisser l’emoji sur un curseur afin d’exprimer leur avis sur la question posée. À l’instar des sondages classiques, l’utilisateur a accès à toutes les réponses de sa communauté et obtient un curseur “moyen” des réponses cumulées. Pour l'instant pas encore de pourcentage, mais une nouvelle fonctionnalité qui a déjà séduit les utilisateurs et les influenceurs.
Le curseur emoji débarque dans les Stories Instagram

Facebook permettra bientôt de revenir en arrière sur les vidéos live

Pour l'instant en test, la fonction "Live Rewind" Facebook permet aux utilisateurs de ne pas avoir à attendre la fin de la diffusion d'une vidéo en direct pour revenir en arrière. Si le test est concluant, l'option sera d'ici peu implémentée sur la plateforme et sera notamment très utile lors de la diffusion d'événements sportifs retransmis en live sur la plateforme. A noter que cette fonctionnalité est déjà disponible depuis plusieurs années sur YouTube...
Live Rewind Facebook

Regarder des vidéos Facebook et Instagram sur WhatsApp, c'est possible !

WhatsApp offre désormais la possibilité à ses utilisateurs de visionner au sein même de l'application des vidéos Facebook et Instagram. En effet, lorsqu'un contact envoie une vidéo Facebook ou Instagram sur WhatsApp, l'utilisateur peut désormais la visionner sans quitter l'application (cela était déjà le cas pour le visionnage des vidéos YouTube). Une nouveauté disponible sur iPhone mais pas encore sur Android.
Vidéos WhatsApp sur Facebook et Instagram

Les profits de Weibo décollent !

Weibo, la plateforme chinoise de microblogging, connait une croissance impressionnante de ses profits, soit 111% depuis l’année dernière. Weibo compte à ce jour 411 millions d’utilisateurs mensuels, soit plus de la moitié de la population chinoise présente sur Internet. Cette hausse s’explique, en grande partie, par la publicité et le marketing qui ont rapporté $277.6 millions à la plateforme. Le réseau social a pourtant récemment fait polémique lorsqu’il a annoncé, en avril dernier, l’élimination de tout contenu relié à la thématique de l’homosexualité, dans le but de “nettoyer” la plateforme. Cette déclaration, très controversée, a entraîné la viralité du hashtag #IAmGay, avant qu’il ne devienne interdit. Weibo est finalement revenue sur sa décision et a limité la censure à tout contenu vulgaire ou violent.
Résultats Weibo