Au sommaire cette semaine : Facebook et Twitter annoncent de nouvelles mesures visant à améliorer la transparence de leurs services. De son côté, Instagram lance une version plus light de son application et Snapchat pourrait bientôt rémunérer ses créateurs.

Facebook et Twitter : encore plus de transparence

A seulement quelques heures d’intervalle, les deux plateformes ont chacune annoncé de nouvelles mesures de transparence publicitaire. Annoncée en octobre dernier, Twitter dévoile ainsi sa nouvelle plateforme « Ads Transparency Center » permettant aux internautes de retrouver et consulter tous les contenus sponsorisés par un compte en particulier. De son côté, Facebook inaugure « Ads and pages », une nouvelle section qui sera présente sur chaque page du réseau social et qui permettra à tout utilisateur d’avoir accès aux détails relatifs à la page en question, comme par exemple sa date de création et voir quelles sont les publicités actives.

Instagram lance "Instagram Lite"

Après avoir dépassé le milliard d’utilisateurs, la plateforme vient d’annoncer qu’elle lance une version allégée de son application (pour Android) principalement pour les utilisateurs mobile résidant dans des pays en voie de développement. Beaucoup plus légère, l’application fera l’impasse sur quelques unes de ses options et utilisera moins de données. Cette version allégée, actuellement testée au Mexique, sera déployée dans d’autres pays au cours de l'année. Concernant la version originale, Instagram permet désormais à ses utilisateurs d’intégrer de la musique à leurs Stories photos et vidéos.

Facebook : la fin des spoilers ?

Le réseau teste actuellement « Keynote Snooze », une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de faire disparaitre de leur feed de façon temporaire (jusqu’à 30 jours) tous les contenus (articles, photos, vidéos) associés aux mots clés de leur choix. A noter que cette option anti-spoil ne s’applique pour l’instant qu’aux contenus organiques publiés sur la plateforme et ne peut pas masquer les contenus sponsorisés.

Snapchat : des revenus pour les créateurs ?

La plateforme envisagerait de rémunérer ses créateurs. Lors d’un récent congrès, 13 créateurs ont en effet rencontré plusieurs dirigeants de Snapchat dont son PDG Evan Spiegel, afin d’échanger sur plusieurs sujets dont ceux de leur rémunération et de la manière dont Snapchat pourrait au mieux les soutenir. Affaire à suivre….

Facebook lance le "Brand Collab Manager"

Alors que le groupe Unilever vient d’annoncer qu’il ne collaborerait plus avec des influenceurs ayant déjà acheté des followers, Facebook lance officiellement son « Brand Collab Manager » afin de faciliter les relations marques / influenceurs sur sa plateforme et attirer ainsi toujours plus de créateurs. En plein essor du marketing d’influence, ce dashboard révélera notamment aux marques quels pourraient être les influenceurs les plus pertinents pour une éventuelle collaboration, en fonction d’un certain nombre de critères et exigences renseignés par la marque.

Bientôt des jeux vidéo sur Snapchat ?

Snapchat serait sur le point de lancer une plateforme de gaming in app. Des développeurs pourraient ainsi créer des jeux mobiles que les utilisateurs retrouveraient directement sur l’application. Une initiative qui s’inscrit dans la lignée des Snappables, mini jeux de selfies et en réalité augmentée lancés récemment.