Au sommaire cette semaine : les marques s'approprient l'AR sur Facebook, tandis que Snapchat serait sur le point de s'acoquiner avec Amazon et que Twitter nettoie sa base d'utilisateurs.

La Réalité Augmentée s'ouvre aux marques sur Facebook

On les attendait depuis les prémices de sa conception et elles arrivent en force : Les premières publicités en réalité augmentée débarquent sur Facebook et Mickael Kors est la première marque à l'utiliser : un lien vous permet en effet d'activer votre caméra frontale et d'essayer des lunettes. Plus besoin de vous rendre en magasin, ni de parler pendant des heures avec un vendeur, vous pouvez essayer des articles dans votre salon. Facebook permet même de publier des photos de vos essayages favoris...

La Réalité Augmentée s'ouvre aux marques sur Facebook

Acheter sur Amazon via Snapchat ?

Snapchat développerait une nouvelle fonctionnalité pour la plateforme : la reconnaissance visuelle. Découverte par un petit malin dans le code source de l’app, cette fonctionnalité permettrait aux utilisateurs d’identifier des objets, chansons, et codes barre depuis leur caméra Snapchat, en envoyant les données à des partenaires comme Amazon, Shazam, entre autres. Comment ? En prenant la photo d’un objet, l’application ferait ensuite apparaître les vendeurs des produits trouvés ainsi que des commentaires sur les produits. Cette fonctionnalité représente une belle opportunité pour Snapchat de monétiser sa caméra, suite aux pertes de 385 millions de dollars reportées au premier trimestre cette année.

Acheter sur Amazon via Snapchat ?

Un moyen de plus pour interroger via Instagram Stories

Instagram a lancé une nouvelle fonctionnalité dédiée aux Stories. Cette fois, c’est un autocollant prévu pour engager les abonnés à poser des questions. Bien que questions et réponses ne soient pas anonymes, cela fait sens à l’heure où de plus en plus d’applications visant à questionner sa communauté se développent. Avec cette fonction, Instagram invite ses utilisateurs à attirer l’attention de leurs abonnés tout en les gardant sur sa plateforme.

Un moyen de plus pour interroger via Instagram stories

Instagram déploie ses fonctionnalités Collection et Shopping aux stories et à tous les annonceurs

Instagram ouvre ces deux fonctionnalités à l'ensemble des marques de e-commerce qui le désirent. A partir de maintenant, Collection et Shopping n'apparaitront plus seulement sur le fil d'actualité des utilisateurs des applications détenues par Facebook mais aussi dans les stories qui leur sont accessibles. Il est donc désormais possible pour les marques de proposer leurs produits à travers leurs stories sous forme notamment de carrousel ou à l'aide de la réalité augmentée.

Instagram déploie ses fonctionnalités Collection et Shopping aux stories et à tous les annonceurs

Snapchat lance le "Lens Explorer"

Cette nouvelle fonctionnalité permet de découvrir l'intégralité des filtres créés par la communauté à un seul et même endroit : le "Lens Explorer". Accessible directement depuis la "Snap Camera" ou depuis les stories, cette nouvelle option permettra aux créateurs de filtres Snapchat d'offrir plus de visibilité à leurs créations.

Snapchat lance le "Lens Explorer"

Twitter permet aux annonceurs de s'insérer sur son onglet trending

witter est actuellement en train de tester un nouveau format, le "Promoted Trend Spotlight", permettant aux annonceurs d'intégrer du contenu sponsorisé de plus grande taille au sein de l'onglet trending du réseau social. Ce dernier offre la possibilité d'insérer un gif ou une image en arrière-plan, offrant ainsi une plus grande visibilité aux annonceurs et attirant davantage l'attention des cibles. Ce format, très prometteur, a déjà pu être utilisé par des annonceurs tels que Disney.

Twitter s'en prend aux faux comptes

70 millions, c'est le nombre de faux comptes alimentés par robots estimé par Twitter. Ces comptes ont été repérés et bloqués à cause des spams qu'ils généraient. Cette suppression risque ainsi de générer une baisse du nombre de followers pour de nombreux comptes. Twitter espère ainsi regagner la confiance de ses utilisateurs et présenter des chiffres plus précis et réels aux marques utilisant les influenceurs pour promouvoir leurs produits.

Twitter s'en prend aux faux comptes