Au sommaire cette semaine : des chutes en bourse importantes pour Facebook et Twitter tandis que Snapchat continue à développer son offre publicitaire et ses partenariats avec les influenceurs. YouTube quant à lui se lance dans les hashtags.

Facebook finalement touché par les scandales

Suite au scandale de Cambridge Analytica, la croissance de Facebook semblait imperturbable jusqu'à ces derniers jours. Mais la compagnie de Mark Zuckerberg n'a pas atteint les objectifs escomptés et a chuté en bourse à hauteur de 24%. L'inquiétude des investisseurs a été renforcée par la perte d'utilisateurs en Europe suite à la mise en place de la RGPD.

Facebook bientôt en Chine ?

Tout comme Twitter et Youtube, Facebook est bloqué par le gouvernement chinois qui autorise uniquement des réseaux sociaux validés (et contrôlés) par ses soins comme Weibo ou YouKu. Cependant, Facebook vient d'obtenir une licence pour établir un centre de recherche sur le territoire chinois. Bien évidemment, cela ne signifie pas que le réseau social sera légal, mais c'est un petit pas pour le géant qui entreprend de nombreux efforts pour séduire le gouvernement (Mark Zuckerberg, son dirigeant, a même appris le Mandarin) et conquérir un marché en totale expansion. Mais le gouvernement compliquerait l'avancée des négociations.

Facebook bientôt en Chine ?

Watch Party de Facebook est aujourd'hui disponible à l'ensemble des utilisateurs

Anciennement disponible seulement aux Etats-Unis, "Watch Party" peut désormais être utilisé par l'ensemble des utilisateurs de Facebook. "Watch Party" est une fonctionnalité qui permet de partager dans un groupe des vidéos live ou pré-enregistrées. Et les membres du groupe peuvent interagir sur le contenu via un chat. Cette fonctionnalité sera bientôt présente également sur les pages, selon les équipes Facebook.

Watch Parties de Facebook est aujourd'hui disponible à l'ensemble des utilisateurs

Vol plané en bourse de Twitter

Twitter semble suivre Facebook cette semaine en bourse puisque le réseau social a connu une chute de son action de plus de 20 % à la fermeture de Wall Street vendredi dernier. Cette chute semblerait liée à la suppression des millions de comptes considérés comme des bots ou des comptes délictueux par la plateforme. Malgré cette chute importante, Twitter garde un discours positif et assure que la suppression de ces comptes était nécessaire afin que le réseau social grandisse sainement.

Instagram teste un nouveau format de promotion pour IGTV

Lancé il y a quelques semaines, le nouveau format de contenu IGTV a droit à un test de mise en avant dans son application mère, Instagram. En effet, jusqu'ici il n'était accessible que via un bouton en haut à droite de l'écran et ses vidéos étaient diffusées dans un autre espace de l'app. Depuis peu, un carrousel est apparu entre le feed et les stories afin de mettre en avant les vidéos longues de la partie IGTV. En poussant de plus en plus ce type de format, l'application espère augmenter le nombre de vues et donc pousser les créateurs à faire de plus en plus de contenu long adapté à IGTV.

Instagram teste un nouveau format de promotion pour IGTV

Snapchat courtise enfin les influenceurs

Snapchat a créé le programme "Storytellers" pour mettre en relation influenceurs et marques, sans que la plateforme ne perçoive de parts dans la transaction. Les influenceurs pourront créer et poster des contenus dédiés à la marque dans leurs Stories ou même dans l'onglet Discover, et adopteront une posture de conseillers pour aider les annonceurs à s’insérer sur la plateforme. Ce programme, actuellement disponible qu'à cinq Snapchatteurs américains, mais pourrait prendre de l'ampleur à l'avenir.

Snapchat courtise enfin les influenceurs

Snapchat : choisissez le bon Discover pour votre publicité

Snapchat développe enfin sa programmatique en créant une plateforme permettant aux annonceurs d'acheter de l'espace publicitaire dans le programme Discover de leur choix, notamment Hearst, Vice, BuzzFeed, NBC Universal ou encore ESPN. Cette plateforme "Marketplace" permet de plus de laisser les annonceurs choisir l'éditeur chez qui ils souhaitent diffuser leurs publicités, de donner à ces éditeurs une liberté de tarification.

Snapchat : un pas dans la programmatique

Le lecteur web YouTube s’adapte désormais à tous les formats vidéo

Face à la popularité des vidéos verticales, YouTube avait adapté son application mobile à ce type de contenu. C'est maintenant au tour de la version desktop de son lecteur d'être adapté : finies les bandes noires qui réduisaient la taille d’affichage de la vidéo. Les contenus prennent désormais un maximum de place sur l’écran. Un changement qui impacte tous les formats, y compris le 4:3, très utilisé dans les anciennes émissions de TV, ou encore le 16:9, qui aura lui aussi droit à un peu d’espace supplémentaire. Un choix judicieux pour la plateforme, qui s’assure ainsi de garder nombre de ses créateurs et spectateurs qui ont grandi avec Instagram et Snapchat.

Le lecteur web YouTube s’adapte désormais à tous les formats de vidéo

LinkedIn : et si on laissait les claviers de côté ?

LinkedIn introduit son premier système de messagerie vocale. L’idée est d’engager les utilisateurs à enregistrer des notes vocales pouvant être lues sur un smartphone ou un ordinateur. La fonctionnalité est dirigée par le chef de produit Zack Hendlin, qui en vante la simplicité. Pour l’utiliser c’est facile, il suffit de maintenir l’icône microphone enfoncé et de le relâcher pour envoyer.

Emoji vaut mille mots

Un tramway, une goutte d'eau... Un emoji vaut mille mots. Avec son outil Emoji Tracker, Matthew Rothenberg a enregistré 23 milliards de tweets depuis juillet 2013. Les larmes de joie (😂), le coeur (❤️) ainsi que le symbole du recyclage (♻️) sont parmi les emojis les plus utilisés. Cependant, le symbole de saisie pour les majuscules latines (🔠) occupe la place de l'emoji le moins utilisé, juste après le tramway aérien (🚠) et le symbole de l'eau non potable (🚱).

Les hashtags enfin cliquables sur YouTube

YouTube donne désormais la possibilité à ses utilisateurs de cliquer sur les hashtags dans les titres et les descriptions de ses vidéos. Disponible uniquement sur Android pour le moment, cette fonctionnalité permet à tout un chacun de découvrir des vidéos populaires sur un sujet donné. Par exemple, en recherchant #chaton dans la barre de recherche, la plateforme affichera tous les vidéos utilisant ce hashtag.

Les hashtags enfin cliquables sur YouTube