Fonctionnalités, formats, tendances, études, nouvelles sources de monétisation... Que faut-il retenir de la semaine en social média ? YouTube prend des mesures pour protéger davantage les mineurs sur la plateforme, WhatsApp modifie ses fonctionnalités de recherche et TikTok effectue un milliard de téléchargements et répond aux préoccupations en matière de sécurité.

Facebook permet de partager les events en Stories

Facebook permet désormais à ses utilisateurs de partager des évènements à leurs amis via les Stories. Cette option de partage est disponible sur toutes les pages évènements Facebook. Et, inversement, des stickers peuvent être ajoutés aux Stories afin de rediriger vers les événements.

Twitter modère ses conversations

Twitter développe actuellement une fonctionnalité qui masquera toute forme de commentaires malveillants. L’outil permettra aux utilisateurs de lutter contre l’abus et le harcèlement moral sur la plateforme, et de créer des conversations positives et un environnement plus sain.

Facebook se lance dans la cryptomonnaie

Facebook travaille sur la possibilité d'envoyer de l'argent via la messagerie WhatsApp, grâce à la création de son propre système de cryptomonnaie. Une avancée qui permettra aux utilisateurs d'envoyer plus facilement de l'argent à familles et amis à l’étranger.

De nouvelles mesures de protection des mineurs sur YouTube

YouTube vient d'annoncer de nouvelles mesures concernant la protection des mineurs. La première consiste à désactiver les commentaires sur les vidéos mettant en scène des mineurs. La seconde assure un tri automatique plus efficace des commentaires considérés comme haineux ou malveillants. Enfin, le géant du streaming vidéo s'engage à sévir contre les vidéos au contenu risqué ou encourageant des pratiques dangereuses comme les “challenges”.

WhatsApp va faciliter les recherches dans les conversations

WhatsApp va bientôt permettre aux utilisateurs de rechercher de manière simplifiée des éléments spécifiques dans les conversations. Cette nouvelle fonctionnalité présentera différentes catégories de recherche : les photos, GIF, vidéos, documents, fichiers audio et les liens web. Par ailleurs, il sera possible de saisir des mots pour affiner les recherches.

LinkedIn lance “Infos à la Une”

Afin d’encourager l’engagement et aider les professionnels à rester informés, LinkedIn a déployé une nouvelle rubrique “Infos à la Une” qui permet aux utilisateurs de découvrir en direct les actualités tendance sur le réseau social. L’outil est pour le moment uniquement disponible pour 90% des utilisateurs en Inde, le deuxième plus grand marché de la plateforme.

TikTok lance les vidéos “tuto”

TikTok vient de passer la barre des milliards de téléchargements et en profite pour lancer les vidéos “You’re in Control”. Ces contenus permettent de sensibiliser les utilisateurs à la sécurisation de leur activité sur la plateforme. Ces nouveaux formats, traités de façon humoristique et engageante, sont actuellement disponibles au Royaume-Uni et aux États-Unis, avant un prochain lancement au niveau mondial.

Une nouvelle version de Snapchat sur Android

Snapchat vient d’annoncer qu’une nouvelle version de l’application sera lancée d’ici la fin 2019 sur Android. Le réseau social a commencé à déployer la nouvelle version depuis la fin de l'année dernière auprès d’un petit nombre d'utilisateurs et a depuis publié certaines mises à jour. Selon Evan Spiegel, son PDG, cette nouvelle application est la clé de la croissance internationale de Snapchat.

Un an de vols gratuits avec Jetblue

La compagnie aérienne JetBlue offre à ses clients une chance de voler gratuitement pendant un an. Jusqu’au 8 mars, les participants doivent effacer tous leurs contenus sur Instagram et ne poster qu'une publication qui identifie le compte de la marque. Ce post doit avoir comme description “All You Can Jets means All You Can __” , une phrase à terminer selon son inspiration.

Pinterest s'attaque à la désinformation en ligne

Le réseau social souhaite limiter certaines recherches afin de réduir les fausses informations ou trompeuses. Cette annonce fait suite à une épidémie de rougeole dans le nord-ouest du Pacifique et la montée du mouvement anti-vaccination. Selon un porte-parole de la plateforme, il est préférable de ne pas répondre à ces recherches que de pousser de mauvaises recommandations.