Trois mois après la parution de notre rapport digital annuel, voici de nouvelles données pour le 1er trimestre 2019

  • Le nombre d'internautes dans le monde a augmenté de 8,6% au cours des douze derniers mois, avec 350 millions de nouveaux utilisateurs, pour atteindre 4,437 milliards début avril 2019.
  • Le nombre d'utilisateurs de médias sociaux a également enregistré une croissance importante, de plus de 200 millions sur un an, pour atteindre près de 3,5 milliards. (Avec les récents changements de méthodologie de mesure de Facebook, la croissance réelle est probablement encore plus élevée).
  • À l'heure actuelle, plus de 5,1 milliards de personnes dans le monde utilisent un téléphone mobile, ce qui représente une augmentation de 2,7% sur un an, les smartphones représentant plus des deux tiers des appareils utilisés.
  • 98% des utilisateurs de médias sociaux dans le monde, soit plus de 3,4 milliards de personnes, accèdent aux plateformes sociales via un appareil mobile.

Utilisation d’Internet en avril 2019

En moyenne sur un an, chaque jour, près d'un million de personnes qui se sont connectées à Internet pour la première fois, confirmant la tendance du rapport annuel 2019.  

C'est l'Inde qui a enregistré la plus forte croissance du nombre d'utilisateurs au premier trimestre  2019, les données de l'Autorité de régulation des télécommunications indiennes indiquant que le pays compte plus de 44 millions de nouveaux abonnés à Internet au cours des trois premiers mois de l'année.
Le rapport de CNNIC de février 2019 (en mandarin) indique également une croissance significative du nombre d’utilisateurs d’Internet en Chine, avec une augmentation totale de 29 millions de nouveaux utilisateurs depuis le dernier rapport de l’organisation publié en août 2018.

Le rôle croissant de la voix

D’après GlobalWebIndex, plus de 4 utilisateurs d’Internet sur 10 ont utilisé des commandes et recherches vocales au cours des 30 derniers jours, mais l’adoption de ces outils varie considérablement dans le monde. Ce qui est peut-être plus frappant encore, c’est que l’utilisation de la voix est plus répandue en Inde, en Chine et en Indonésie, pays qui comptent déjà parmi les plus grandes populations Internet du monde, mais qui connaissent également l’augmentation la plus importante du nombre de nouveaux utilisateurs d’Internet.

De plus, malgré l’attention portée par les médias occidentaux aux assistants vocaux tels que Amazon Echo, la majorité des utilisateurs vocaux utilisent la fonctionnalité vocale pour leurs activités quotidiennes sur leur téléphone portable. C’est particulièrement vrai chez les jeunes utilisateurs, dont beaucoup n’ont pas encore développé d’habitude “figée” en matière d’utilisation d’appareils et de services digitaux. Les dernières données de GlobalWebIndex montrent ainsi que près de la moitié des internautes âgés de 16 à 24 ans utilisent déjà la voix, contre moins de 30% des utilisateurs âgés de 45 ans et plus.

Utilisation des médias sociaux en avril 2019

Près de 3,5 milliards de personnes dans le monde utilisent les médias sociaux, dont environ 98% via des appareils mobiles.

De façon générale, les services proposés de Facebook Inc. continuent à dominer le paysage social mondial, tandis que Tencent consolide sa position de leader en Chine continentale.

Regardons maintenant de plus près les évolutions et tendances clés des réseaux sociaux ces trois derniers mois.

Facebook

Facebook a récemment changé sa méthode de mesure d’audience publicitaire, donc nous ne pouvons pas comparer les tendances de croissance de ce trimestre aux données précédentes. La bonne nouvelle en revanche, c’est que cette modification permet aux annonceurs de se faire une idée plus précise du nombre de personnes en mesure d’être atteintes par les publicités de chacune des plateformes de Facebook.

Les outils de mesure de la société montraient une baisse constante du nombre médian de clics des internautes sur les publicités au cours des trois derniers trimestres. Les dernières données sont plus favorables.

Cependant, là encore, ces chiffres ne peuvent pas être comparés aux rapports précédents. Ces meilleurs chiffres ne signifient pas nécessairement que les internautes cliquent sur davantage d'annonces ou qu’ils partagent ou commentent plus fréquemment les publications sur Facebook.

Les dernières données de Locowise montrent en effet que l’engagement des posts continue de diminuer, la moyenne des publications obtenant désormais un taux de réponse de seulement 3,6% - soit une baisse relative de 3,4% au cours des trois derniers mois.

Parallèlement, la portée organique des publications sur les pages Facebook poursuit sa baisse : désormais, seul 1 fan d’une page sur 18 voit désormais ses publications sans media payant - soit une baisse relative de 6% au cours des trois derniers mois.

Instagram

Facebook a apporté les mêmes modifications de définition pour ses audiences Instagram et on assiste à des schémas similaires à ceux de Facebook.

Instagram a ainsi annoncé avoir franchi le cap du milliard de comptes actifs en juin 2018, mais les derniers chiffres des outils de publicité en libre-service de Facebook suggèrent que la société n'a montré des publicités qu'à 802 millions d'utilisateurs d'Instagram en mars 2019.

Les données d'audience publicitaire que nous avions à disposition avant le récent changement de définition d'audience de Facebook montrent que le nombre d'utilisateurs d'Instagram âgés de 13 à 17 ans a diminué de plus de 3% entre octobre 2018 et janvier 2019. Tous les autres groupes d'âge ont affiché une très bonne croissance, et dans l'ensemble, l'audience publicitaire d'Instagram a augmenté de plus de 4% au cours de la même période (d'octobre 2018 à janvier 2019).

Si Instagram perd ses plus jeunes publics, la grande question est : où vont-ils ?

TikTok

Les spécialistes du marketing, les journalistes et les investisseurs s’accordent sur le fait que  il est TikTok est le «next big thing» dans le paysage du social media. Et avec déjà plus de 500 millions d’utilisateurs actifs et plus d’un milliard de téléchargements, il est facile de comprendre pourquoi.

Cependant TikTok ne publie pas ses chiffres d’audience comme ses pairs, tels que Snapchat et Instagram, et donc nous devons examiner différentes sources de données pour avoir une idée plus précise de la situation et de la croissance actuelles de TikTok.

Un bon point de départ est Google Trends, qui montre que l’intérêt mondial pour TikTok a considérablement augmenté au cours de l’année écoulée.

Les données de Google Trends montrent que l’intérêt mondial pour TikTok est déjà comparable à celui de Snapchat (notez que la courbe de tendance de TikTok dans le graphique ci-dessous inclut également des recherches sur “Tik Tok” - c’est-à-dire avec un espace - ce qui semble être une variante commune de l’orthographe. recherches relatives à la plate-forme).

Selon SensorTower, TikTok compte 188 millions de nouveaux utilisateurs au cours des trois premiers mois 2019, classée comme l’application la plus performante du store d’apps iOS d’Apple pour le premier trimestre 2019.

Selon App Annie, TikTok se classe au quatrième rang des applications les plus téléchargées au monde dans les stores iOS et Google Play au premier trimestre.

Ce qui place TikTok derrière Facebook, Messenger et WhatsApp, mais avant Instagram :

Snapchat

Après un début d’année inquiétant, Snapchat connaît une évolution plus rassurante en termes d’audience publicitaire ce trimestre, l’audience totale que la plateforme peut toucher ayant augmenté de 1,2% depuis janvier.

L’Inde a représenté près du quart de la croissance de l’audience de Snapchat au cours des trois derniers mois. La Russie a également connu une croissance démesurée ce trimestre, l’audience de la plateforme dans le pays ayant augmenté de près de 8% au cours des trois derniers mois.

Il est intéressant de noter que les outils de publicité en libre-service de Snapchat signalent également une légère augmentation de l’audience de la plate-forme aux États-Unis - une constatation qui semble aller à l’encontre des spéculations des médias selon lesquelles la plate-forme verrait une baisse de son nombre d’utilisateurs américains cette année.

Les données à elles seules ne révèlent pas la cause de ce retournement, mais il est possible que les améliorations apportées récemment à l’application Android de la plate-forme aient ravivé l’intérêt des utilisateurs auparavant frustrés.

Twitter

Les chiffres publiés par Twitter dans ses outils de publicité libre-service ont tendance à fluctuer considérablement, même sur de courtes périodes, ce qui complique une interprétation précise des tendances pour la plate-forme.

Cependant, les dernières données suggèrent que Twitter a également enregistré une croissance globale de son audience publicitaire au cours des trois premiers mois de 2019, avec une audience globale potentielle en hausse de 4,5% depuis janvier.

C’est en Russie que l’audience publicitaire de Twitter a connu la plus forte croissance, multipliée par cinq les trois derniers mois, passant d'un peu plus de deux millions en janvier à près de 10 millions au moment de cet article.

Et aux Etats Unis, l’audience de Twitter a augmenté de plus de 5% sur un trimestre, avec près de 2,5 millions nouveaux utilisateurs.

LinkedIn

Le réseau social professionnel le plus actif au monde a de nouveau connu une bonne croissance au premier trimestre de 2019, avec une augmentation de 1,7% de l’audience totale potentielle.

Les annonceurs peuvent désormais atteindre près de 615 millions de personnes sur LinkedIn, mais il est important de souligner que ces chiffres sont basés sur les utilisateurs enregistrés sur la plate-forme et non sur les utilisateurs actifs mensuels publiés par la plupart des autres plateformes.

Fait intéressant, les tendances trimestrielles suggèrent que LinkedIn connaît la croissance la plus rapide parmi les 18-24 ans, qui représentent désormais près de 25% du public publicitaire total de la plateforme.

Discord

Discord est nouvel entrant dans le classement des plateformes sociales les plus actives dans le monde, avec déjà plus 250 millions d’utilisateurs actifs.

Discord est une plateforme de messagerie très populaire auprès des plus de 1 milliard de joueurs en ligne, ce qui en fait une plateforme intéressante à suivre pour les marques.

D’autant que c’est une messagerie privée qui s’adresse à des communautés, dans un contexte où les préoccupations en matière de protection de la vie privée jouent un rôle de plus en plus important dans les préférences et le comportement des utilisateurs en matière de médias sociaux.

Si vous ne connaissez pas encore la plate-forme, cette vidéo de CNBC vous en donnera un excellent aperçu.


Le Mobile en avril 2019

GSMA Intelligence a révisé ses données historiques sur les utilisateurs mobiles uniques depuis janvier ; le total mondial a depuis été ramené au chiffre de 5,11 milliards que nous avions déjà donné dans notre Rapport Digital 2019.

Après les révisions, GSMA Intelligence indique que le nombre d’utilisateurs mobiles uniques a augmenté d’environ 2,6% au cours des douze derniers mois, soit 130 millions de nouveaux utilisateurs mobiles supplémentaires depuis cette période de l’année dernière.

Notez que nous avons également changé la façon dont nous signalons les abonnements mobiles et que le chiffre de 7,787 milliards que nous citons dans le rapport de ce trimestre n'inclut plus les connexions IoT.

Les dernières données d'Ericsson montrent que les smartphones représentent désormais 68% des connexions mobiles, la part des connexions sur téléphones mobiles “basiques” passant à moins de 30% pour la première fois.

Parallèlement, Android a renforcé son contrôle sur le marché de la téléphonie mobile, les dernières données de Statcounter indiquant que le système d'exploitation appartenant à Alphabet représentait plus des trois quarts de tous les téléphones mobiles accédant au Web en mars 2019.

Et Ericsson montre que la consommation mensuelle de données a augmenté en moyenne de plus de 4 milliards de gigaoctets au cours du dernier trimestre de 2018, pour atteindre 25 exaoctets par mois.