We Are Social poursuit son expansion en Asie-Pacifique avec un nouveau bureau à Tokyo. Masayuki Tono, son directeur général, nous en dit plus sur cette nouvelle aventure

Des îles inhabitées et villages isolés aux rues animées et lumières scintillantes de Shinjuku, le Japon est un pays de contrastes et d'extrêmes. Cela s’exprime, au-delà du paysage du pays, à travers sa culture pop, son art et, bien sûr, à travers ses médias (sociaux).

Au cours de ces dernières années au Japon, la qualité a pris le pas sur la quantité : pour les marques, l’objectif est aujourd’hui de se connecter à des publics plus ciblés et plus spécialisés.

Les Japonais sont également plus avisés face aux tactiques de marketing traditionnelles. Ils ne sont plus dupes face aux publicités brillantes et colorées qui vendent des promesses non tenues. Ils lisent les avis, demandent des recommandations, et attendent des produits dignes de confiance et un certain engagement sociétal.

Aujourd'hui, il n’est donc pas facile de se démarquer au Japon. Mais cela ne fait que rendre notre défi encore plus passionnant en ouvrant We Are Social Tokyo, le quatorzième bureau international du groupe.

Ce nouveau bureau vient s’ajouter aux ouvertures de We Are Social à Shanghai, Pékin et Hong Kong ces dernières années, qui ont toutes contribué à renforcer notre présence dans la région. Aujourd’hui, We Are Social en Asie-Pacifique représente plus de 200 collaborateurs.

Notre installation à Tokyo confère désormais à notre groupe une présence dans les économies les plus importantes de la région Asie-Pacifique (la Chine et le Japon). Ce développement répond aussi à la stratégie globale du réseau qui vise à offrir à nos clients des insights locaux et un accès à tous les principaux marchés. À travers cela, nous visons à aider les marques de la région à s’installer et accroître leur présence.

Si vous souhaitez participer à cette nouvelle aventure avec nous, vous pouvez nous contacter par mail à hello@wearesocial.jp.

(Photo : Pete Lin, directeur général régional pour l'Asie du Nord, et Masayuki Tono, directeur général du bureau de Tokyo)