Fonctionnalités, formats, tendances, études, nouvelles sources de monétisation... Que faut-il retenir de la semaine en social média ? YouTube veut mieux payer ses créateurs, TikTok lance les “TikTok Rewards”, Facebook veut séduire les influenceurs.

TikTok offre des cartes cadeaux

TikTok vient de lancer un système de parrainage, les “TikTok Rewards”, dans le but d’atteindre le milliard de téléchargements. Les points acquis peuvent être convertis en cartes cadeaux auprès de certaines enseignes telles que Starbucks, Uber ou Burger King. Pour bénéficier du service, il suffit d’inviter des amis à télécharger l’application, via un code d’invitation unique.

Un nouveau réseau social en test chez Google

Suite à la fermeture de son réseau Google+ en début d’année, Google développe actuellement un réseau social destiné à rassembler les gens dans le monde réel. Baptisée “Shoelace” et inspirée de la plateforme Nextdoor, l’application proposera des événements géolocalisés qui pourraient intéresser les utilisateurs, afin de leur donner des raisons de rencontrer d’autres personnes dans la vie réelle habitant à proximité.

Vers plus de transparence sur Facebook

Facebook lance une série de mises à jour de ses outils publicitaires pour permettre plus de transparence sur les contenus sponsorisés. Le mode de ciblage sera désormais présenté aux utilisateurs. La plateforme en profite également pour informer sur les entreprises qui téléchargent une liste contenant les données personnelles d’une personne, telles qu’une adresse électronique ou un numéro de téléphone.

Plus de revenus potentiels pour les créateurs sur YouTube

YouTube multiplie les possibilités de gagner plus de revenus pour les créateurs de contenus. En plus de la publicité, les créateurs vont pouvoir proposer plusieurs types d’abonnements premium avec des avantages différents. La plateforme va également déployer une nouvelle fonctionnalité baptisée “Super Stickers”. Le géant du streaming explique que “cette nouvelle fonctionnalité permettra aux fans d’acheter des autocollants animés lors de la diffusion en direct pour montrer à leurs créateurs préférés à quel point ils apprécient leur contenu.”  Ces fonctionnalités permettront à YouTube de mieux concurrencer les plateformes comme Twitch et Patreon, qui rémunèrent très bien leurs créateurs.

Snapchat va lancer ses “Creators Shows”

Snapchat a annoncé de nouvelles émissions de créateurs sur des thèmes tels que la beauté, le fitness, la danse et la mode, et mettant en avant des influenceurs et certains grands noms tels que Serena Williams et Arnold Schwarzenegger. Les émissions dureront de trois à cinq minutes, avec huit à dix épisodes par saison, et seront disponibles dans l’onglet “discover” de l’application.

De nouvelles fonctionnalités Pinterest pour les marques

Selon Pinterest, le format vidéo a une durée de vie plus longue que les visuels. C’est la raison pour laquelle le réseau social vient de déployer de nouvelles fonctionnalités vidéo pour les marques. Les entreprises ont notamment la possibilité de planifier leurs posts à l'avance via le nouvel outil “Pin Scheduler”. Par ailleurs, les annonceurs ont accès à un onglet dédié à leurs contenus, ainsi qu’à un outil “'lifetime view' qui analyse la performance de leurs publications.

Facebook veut séduire les créateurs

Facebook a annoncé le lancement de plusieurs options de monétisation pour les créateurs de contenus. Parmi celles-ci, la plateforme a créé des groupes rémunérés avec du contenu exclusif, des options de placement d’annonces et des packs de “Stars” que les fans peuvent acheter et envoyer directement aux influenceurs lors des diffusions en live. Le réseau social a également mis à jour ses outils Brand Collabs Manager et Creator Studio, afin de faciliter la gestion des pages.

Snapchat regagne la confiance des investisseurs

Grâce au développement de nouvelles fonctionnalités et à la monétisation de ses offres, Snapchat connaît une embellie du côté de ses investisseurs et se rapproche de son premier prix de 17 $ au moment de son introduction en Bourse. Bien que cela ne semble pas particulièrement impressionnant, à première vue, cela marque un revirement pour le réseau social après avoir subi des pertes sur le prix de son action en fin d’année dernière.