Fonctionnalités, tendances, études, nouveaux formats publicitaires... Que faut-il retenir de la semaine en social média ? Facebook interdit les deepfakes, Instagram ajoute de nouvelles options à Boomerang, et YouTube apporte des modifications à son contenu pour les enfants.

Facebook interdit les vidéos truquées à l'approche des élections de 2020

Le géant américain a annoncé l’interdiction des vidéos et photos manipulées sur ses plateformes, souvent appelées deepfakes. Ce changement de politique a été annoncé par un article de blog, confirmant un rapport antérieur du Washington Post. Dans cet article, Facebook a déclaré qu'il commencerait à supprimer les contenus qui ont été modifiés "d'une manière qui n'est pas apparente pour une personne lambda et qui risquerait de l'induire en erreur" ainsi que ceux créés par l'intelligence artificielle ou des algorithmes d'apprentissage automatique

Instagram ajoute de nouvelles fonctionnalités à Boomerang

Instagram vient d’ajouter à sa fonctionnalité Boomerang trois nouvelles options : “SloMo”, permettant de ralentir le débit de vidéo, “Echo” qui permet de réaliser des effets de dissociation visuelle et “Duo”, pour passer plus vite la partie reverse. Instagram offre également la possibilité de couper ses Boomerang afin de les améliorer.

Facebook dévoile sa refonte importante du contrôle de confidentialité. 

Cette semaine, Facebook va déployer à l’échelle mondiale une grosse mise à jour du contrôle de confidentialité. Cette option sera désormais divisée en 4 thèmes : qui peut voir ce que vous partagez, comment sécuriser votre compte, comment les gens peuvent vous trouver sur Facebook et enfin gérer vos paramètres de données.

Facebook ajoute une analyse des sources de trafic pour les créateurs de vidéos

Facebook a ajouté un nouvel élément d’analyse dans la catégorie “Retention Insights” du Creator Studio pour la gestion, la monétisation et le suivi des performances des contenus. Le réseau social a détaillé les quatre sections d’analyse de son nouveau Traffic Source Insights qui sont : les followers, les partages, les recommandations et le paid. Facebook a également partagé plusieurs conseils pour aider les éditeurs et les créateurs à optimiser leurs activités afin d’atteindre leurs objectifs. Il recommande notamment d’optimiser les partages afin d’attirer de potentiels nouveaux followers.

YouTube apporte des modifications à son contenu pour les enfants

À la suite d'une récente annonce aux créateurs de contenu, YouTube a officiellement commencé à mettre en place un certain nombre de mises à jour sur la façon dont la plateforme gère le contenu pour enfants. À l'avenir, les annonces ciblées ne pourront plus être diffusées sur les vidéos pour enfants et le contenu destiné aux enfants perdra l'accès aux commentaires et à certaines autres fonctions communautaires. YouTube a averti les chaînes axées sur les enfants qu'elles observeront "un impact commercial important" en raison de la réduction des revenus publicitaires, et que d'autres mises à jour seront lancées dans les mois à venir.

Twitter lance les annonces Promoted Trend Spotlight

Twitter a présenté un nouveau format publicitaire, Promoted Trend Spotlight, qui permet aux marques des États-Unis, du Royaume-Uni et du Japon d’être visibles dans l'onglet Explore avec un contenu sous forme de vidéos de six secondes, de GIF et d'images statiques. Le contenu de Promoted Trend Spotlight n'apparaîtra que pour les deux premières visites de chaque utilisateur de la journée, et les marques auront la possibilité de changer toute création tout au long de la journée. Après les deux visites d'une personne, le placement Spotlight reviendra au contenu éditorial standard de Twitter.

TikTok revoit ses règles communautaires pour lutter contre la désinformation 

TikTok a annoncé une révision de ses directives communautaires pour inclure une section spécifique qui interdit le partage de la désinformation. La mise à jour des règles, qui selon TikTok est plus détaillée que les versions précédentes, vise à traiter une série de comportements problématiques sur l'application. Selon les nouvelles règles, TikTok supprimera désormais les contenus qui : incitent à la peur, à la haine ou aux préjugés, pourraient nuire à la santé d'un individu, trompent les membres de la communauté sur les élections ou autres processus civiques, prolifèrent les canulars, les tentatives de phishing ou les "contenus manipulés destinés à causer du tort".

Reddit s'attaque à l'usurpation d'identité sur sa plateforme

Dans la foulée de Facebook et TikTok cette semaine, Reddit a également mis à jour ses politiques sur l'usurpation d'identité, ce qui signifie que les utilisateurs ne seront plus autorisés à utiliser l'identité d'un individu ou d'une entité de manière trompeuse. Tout comme la mise à jour de Facebook, les changements apportés aux politiques de Reddit couvriront également les vidéos modifiées de manière trompeuse, ainsi que les mensonges ou les informations trompeuses faites par des personnes se faisant passer pour d'autres en ligne. La plateforme a déclaré que les contenus destinés à la satire et à la parodie seront toujours autorisés, mais qu'ils seront examinés et jugés dans leurs contextes.