Fonctionnalités, tendances, études, nouveaux formats publicitaires... Que faut-il retenir de la semaine en social média ? Pinterest franchit le cap du milliard de dollars de recettes, Facebook optimise le contrôle parental de Messenger Kids et Twitter fait barrage aux deepfakes.

Facebook optimise le contrôle parental de Messenger Kids

A la suite d’échanges avec parents et experts, Facebook met à disposition de nouveaux outils de contrôle parental, visant à sécuriser le réseau et à mieux gérer les activités des enfants. Via leur application Facebook, les parents ont désormais accès à de nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles l’historique des chats, le contrôle des contacts et le contenu envoyé par leurs enfants. Ils ont également la possibilité de télécharger les données récoltées par Facebook. Dans ce même soucis de transparence, les enfants sont eux aussi guidés pour comprendre la manière dont ils partagent leurs informations. 

Snapchat gagne des utilisateurs mais perd de l’argent

Malgré une hausse du nombre d’utilisateurs quotidiens ce dernier trimestre, Snapchat enregistre des pertes à hauteur de 241 millions de dollars. En dépit de ces résultats décevants, les représentants de la plateforme réaffirment leur volonté d’investir davantage pour élargir leur base de nouveaux talents et renforcer la portée des différents formats publicitaires, dans un contexte de forte concurrence.  

En 2019, Pinterest franchit le cap du milliard de dollars de recettes

Ce dernier trimestre, Pinterest a vu ses recettes augmenter de 46%, tandis que son nombre d’utilisateurs actifs par mois a atteint les 335 millions. Une progression impressionnante qui s’explique notamment par l’amélioration de ses produits publicitaires. En effet, le réseau social a annoncé sa volonté de renforcer l’automatisation des publicités pour faciliter leur utilisation aux annonceurs.

Pour la première fois, Alphabet (Google) dévoile les recettes publicitaires de YouTube

Le nouveau directeur général d’Alphabet, Sundar Pichai, a dévoilé les recettes publicitaires de YouTube et Google Cloud entre autres. Une première puisqu’auparavant, seul le chiffre d’affaires de Google était révélé lors des rapports annuels de l’entreprise. Ainsi, les recettes publicitaires de YouTube s'élèveraient à 15,15 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 36% par rapport à l’an dernier. Aussi, les autres sources de revenus - parmi lesquels YouTube Premium et YouTube Music - ont généré plus de 3 milliards de dollars. 

Les réseaux sociaux se mobilisent pour le “Mois de l’Histoire des Noirs”

A l’occasion du “Mois de l’Histoire des Noirs” (Black History Month), les utilisateurs de Pinterest verront apparaître les couleurs du drapeau panafricain ainsi que du contenu sur l’histoire des Afro-Américains à chaque recherche associée à cette thématique. Une occasion pour la plateforme de mettre en lumière des créateurs issus de cette communauté, à l’instar de Stacey-Ann Blake.  

De son côté, Tumblr met à l’honneur les activistes et artistes noirs qui utilisent la plateforme, avec le hashtag #BlackExcellence365. Le réseau social a également annoncé vouloir faciliter la discussion de sujets qui touchent la communauté noire, via le hashtag #Issues2020.

Face aux deepfakes, Twitter contre-attaque

Après Facebook, Reddit et TikTok, Twitter est devenu le dernier géant des médias sociaux à bannir de sa plateforme les fausses photos, vidéos et autres médias truqués pouvant être partagés. À compter du 5 mars, les contenus falsifiés présentés comme authentiques ou "susceptibles d'avoir un impact sur la sécurité publique ou de causer un préjudice grave" seront étiquetés et pourront être retirés. De la même manière, YouTube a également mis à jour ses politiques sur la désinformation, peu de temps avant les Primaires démocrates de 2020.

Les dernières recettes publicitaires de Twitter dépassent les estimations

Dans son dernier rapport, Twitter a révélé que ses recettes publicitaires s’élevaient à 885 millions de livres pour ce trimestre, soit une hausse de 12% par rapport à l’année dernière. A cette donnée s’ajoutent les recettes des licences et des données, faisant franchir le cap du milliard de dollars de chiffre d’affaire à Twitter. Cette progression s’inscrit dans une volonté de développer des services publicitaires plus accessibles et personnaliser davantage l’expérience des utilisateurs.