Fonctionnalités, tendances, études, nouveaux formats publicitaires… Que faut-il retenir de la semaine en social média ?

Snapchat lance la plateforme d'achat de publicité "Snap Select" au Royaume-Uni

Snapchat a lancé son outil d'achat de publicités tant attendu, Snap Select, qui permettra aux marques et aux annonceurs britanniques d'acheter et de réserver des publicités pour des émissions dans Snapchat Discover. L'annonce intervient alors que Snap a révélé que le nombre moyen quotidien mondial de Snapchatters regardant les émissions de Discover a augmenté de plus de 45 % par rapport à l'année précédente.

Pinterest introduit des Story Pins et de nouveaux profils pour les créateurs

Pinterest a ajouté plusieurs nouvelles fonctionnalités pour les créateurs de contenu sur la plateforme, notamment l'introduction de Story Pins en version bêta (pour les Pinners aux États-Unis), un nouveau profil de créateur et des outils d'analyse améliorés. Les nouveaux profils de créateurs mettront l'accent sur la présentation du contenu publié par le créateur, plutôt que sur les pins qu'il a sauvegardés, et donneront aux utilisateurs la possibilité d'envoyer directement des messages aux créateurs et de réagir à leur contenu.

Les géants de la technologie s'engagent à lutter contre les contenus préjudiciables

Facebook, Twitter et YouTube ont convenu d'adopter un ensemble commun de définitions couvrant les discours de haine et autres contenus sensibles, et ont promis de travailler main dans la main pour surveiller les efforts du secteur, selon l'Alliance mondiale pour des médias responsables - une initiative intersectorielle fondée et dirigée par la Fédération mondiale des annonceurs. L'accord porte également sur la normalisation des méthodes de signalement et sur la nécessité d'un contrôle indépendant dans ce domaine.

La Cour fédérale américaine met en pause l'interdiction de TikTok de Trump

L'interdiction nationale de TikTok décrétée par le président Trump n'entrera pas en vigueur cette semaine comme prévu, suite à une décision de la Cour fédérale américaine dimanche. Les détails exacts de cette décision n'ont pas encore été annoncés, en raison des éléments sensibles inclus dans la motion du gouvernement, mais un accord conclu entre les deux parties le week-end dernier semble avoir résolu l'impasse. Le week-end dernier, un magistrat fédéral de San Francisco a également émis une injonction concernant l'interdiction de WeChat par le ministère du commerce, en attendant de nouvelles délibérations du tribunal.

YouTube renforce les restrictions d'âge sur les contenus 

YouTube exploite la technologie de l'intelligence artificielle pour essayer de capturer plus de vidéos qui pourraient nécessiter des restrictions d'âge, ce qui signifie que plus d'utilisateurs dans le monde pourraient être invités à se connecter à leur compte pour vérifier leur âge avant de regarder du contenu sur la plateforme. Ce déploiement intervient alors que YouTube tente de répondre aux critiques des groupes de parents et des conseils d'administration concernant l'insécurité pour les enfants.

YouTube propose des panneaux d'information pour vérifier les informations au Royaume-Uni et en Allemagne

Dans le cadre de la lutte contre la désinformation, YouTube étend ses panneaux d'information sur les faits au Royaume-Uni et à l'Allemagne. Grâce à des « fact checkers » tiers, le service informera les utilisateurs d'éventuelles controverses dans les résultats de recherche, par le biais de termes tels que "alerte canular" et "faux". Cette initiative fait suite au succès de panneaux similaires aux États-Unis, au Brésil et en Inde.

Instagram élargit la gamme de Reels et ajoute des options d'édition

 Instagram a ajouté quelques nouvelles mises à jour à Reels, y compris la possibilité de créer des Reels d'une durée maximale de 30 secondes, de couper et de supprimer n'importe quel clip, et de prolonger le minuteur à 10 secondes.