L'Australie adopte un code de négociation pour les médias d'information

C'est une première mondiale, l'Australie a adopté une loi visant à faire payer aux géants de la tech les contenus d'information sur leurs plateformes. La législation - connue sous le nom de "News Media Bargaining Code" - encourage les géants de la tech et les organisations de presse à négocier des accords de paiement entre eux, et engage Facebook et Google à investir des dizaines de millions de dollars dans le contenu numérique local. Le code oblige également les plateformes à informer les éditeurs d’actualités des changements apportés à leurs algorithmes, ce qui permet de décider quels articles seront affichés. Dans le cadre de sa réponse à la situation, Facebook a annoncé son intention d'investir un milliard de dollars supplémentaires dans l'industrie de l'information au cours des trois prochaines années, en signe de son engagement en faveur du journalisme.

Twitter annonce deux nouvelles fonctionnalités, dont les Super Follows

Twitter a annoncé deux changements importants à venir sur sa plateforme. La première, connue sous le nom de Super Follows, permettra aux utilisateurs de faire payer à leurs followers l'accès à des contenus supplémentaires, tels que des tweets bonus, l'accès à un groupe communautaire ou un badge indiquant leur soutien. La seconde, intitulée "Communities", permettra aux utilisateurs de créer et de rejoindre des groupes autour d'intérêts spécifiques, tels que les animaux de compagnie ou le jardinage, et de voir davantage de tweets sur ces sujets. Il n'y a actuellement pas de dates prévues pour le lancement de ces deux fonctionnalités.

YouTube prévoit de nouvelles fonctionnalités de contrôle parental

YouTube s'apprête à lancer un bêta test de nouvelles fonctionnalités qui permettront aux parents d'accorder à leurs enfants un accès plus limité à YouTube par le biais d'un compte Google "supervisé". Cela signifie que les parents pourront restreindre ce que les préadolescents et les adolescents peuvent regarder sur la plateforme, ainsi que ce qu'ils peuvent faire - comme créer des vidéos ou laisser des commentaires - tout en leur donnant de plus grandes libertés que l'application YouTube Kids. Les nouvelles fonctionnalités permettront aux parents de choisir entre trois différents niveaux d'accès à YouTube pour leur enfant, et seront testées dans plus de 80 pays dans le monde entier au cours des "prochains mois".

Clubhouse réagit à une fuite d'enregistrements audio

Clubhouse a confirmé qu'il a "banni définitivement" l'utilisateur accusé de faire fuiter les flux audio de plusieurs Rooms de la plateforme et de les rendre accessibles à partir d'un site web tiers. Dans sa réponse, la plateforme a également déclaré qu'elle prévoyait d'ajouter un cryptage et des blocs supplémentaires pour empêcher le service d'envoyer des pings aux serveurs basés en Chine, et qu'elle allait engager une société de sécurité externe pour examiner les mises à jour.

Telegram ajoute une option de suppression automatique 

Telegram met à jour son application avec des options de suppression automatique des messages, d'expiration des liens d'invitation et de nouveaux groupes illimités. La suppression automatique des messages est déjà possible dans les chats secrets cryptés de Telegram, et cette nouvelle mise à jour pour iOS et Android signifie que les utilisateurs peuvent désormais faire disparaître des messages dans n'importe quel type de chat, 24 heures ou sept jours après l'envoi des messages.

TikTok s'associe à la NEDA pour lutter contre les troubles alimentaires

TikTok s'est associé à la National Eating Disorder Association (NEDA) pour lancer sa propre semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires, et met en place deux nouvelles fonctionnalités visant à fournir des ressources et un soutien à ceux qui en ont besoin. Désormais, si un utilisateur recherche des termes comme "proana" (abréviation de "pro-anorexia") ou "trouble alimentaire", l'application l'orientera vers des ressources de soutien et lui fournira le numéro de téléphone de la NEDA. La société prévoit également de mettre un message d'intérêt public sur les pages de hashtag qui pourraient potentiellement contenir du contenu déclencheur de troubles, comme la page pour #WhatIEatInADay.

A surveiller

Facebook teste de nouveaux outils visant à empêcher les utilisateurs de partager des contenus qui victimisent les enfants, ainsi que des améliorations de ses outils de détection et de signalement ; Twitter prévoit une nouvelle fonction de "mode de sécurité" qui vous permettra de bloquer automatiquement et de mettre en sourdine les comptes abusifs ; et pour finir, vous pouvez désormais programmer de nouvelles vidéos TikTok, mais uniquement sur la version desk (pour l'instant).