Fonctionnalités, tendances, études, nouveaux formats publicitaires... Que faut-il retenir de la semaine en social media ?

Instagram lance les "Live Rooms"

La plateforme lance les "Live Rooms", qui permettent à quatre personnes de diffuser en direct en même temps. Jusqu'à présent, les lives d'Instagram étaient réservés à une personne à la fois, mais les utilisateurs pouvaient quand même inviter un autre participant. La plateforme espère qu'en repoussant cette limite, elle ouvrira des possibilités plus créatives comme des talk-shows en direct, des questions-réponses ou des interviews plus longues, des expériences d'achat en direct et plus encore. Il s'agit là d'une nouveauté très attendue, puisque les lives sont connus pour aider les créateurs à accroître leur audience.

RoomsLaunch1

Les utilisateurs de Twitter sur Android peuvent désormais rejoindre les Spaces

Twitter répond à une forte demande, en mettant son chat audio Spaces, à la disposition des utilisateurs de Twitter sur Android. La date exacte de son entrée en vigueur n'a pas encore été annoncée, mais la plateforme a déclaré que les utilisateurs d'Android et d'iOS pourront commencer et écouter les Spaces "bientôt". Spaces est donc sur Android avant Clubhouse, donnant enfin à ces utilisateurs un avant-goût de la vie en full audio. 

WhatsApp ajoute les appels vocaux et vidéo à son application desktop

WhatsApp déploie la prise en charge des appels vocaux et vidéo sur son application de bureau. Cela signifie que vous pouvez désormais passer des appels vocaux et vidéo, en plus d'envoyer des messages, sans votre téléphone. L'application de bureau WhatsApp, qui a presque cinq ans, ne prendra en charge que les appels individuels pour le moment, mais l'application cherche à étendre cette fonctionnalité pour inclure les appels vocaux et vidéo de groupe à l'avenir. 

whatsapp-desktop-video-call-feature

Snapchat teste les stickers représentant des avatars en fauteuil roulant

La visibilité du handicap sur les médias sociaux n'a pas toujours été à la hauteur. Snapchat et Bitmoji multiplient leurs efforts dans ce domaine en testant un ensemble d'autocollants représentant les avatars de Snapchatters dans un fauteuil roulant. En étroite collaboration avec le conseiller en droits des personnes handicapées de Snapchat, l'objectif est de créer des avatars qui reflètent et représentent la diversité de la communauté Snapchat. Les détails des fauteuils roulants ont été largement pris en compte, notamment le protège-bras, le repose-pieds et le tissu du siège. Les utilisateurs de Snapchat qui souhaitent tester les autocollants peuvent ouvrir l'application Bitmoji ou le clavier Bitmoji, et taper "wheelchair" dans la barre de recherche.

Messenger Kids lance un pack de stickers pour la Journée internationale des droits des femmes

Pour la Journée internationale des droits des femmes lundi dernier, Messenger Kids a lancé un pack d'autocollants conçu pour aider les jeunes filles à s'exprimer et à raconter leurs propres histoires. Les autocollants sont accessibles en prenant une photo ou une vidéo avec l'appareil photo de l'application, puis en appuyant sur l'icône de l'autocollant au bas de l'écran. Pavnia Diawnji, vice-présidente de l'ingénierie de l'application, a déclaré : "Les filles de Messenger Kids deviennent des jeunes femmes, alors j'espère que ces autocollants pourront aider à lancer des conversations de soutien et les encourager à poursuivre leurs rêves pour devenir la prochaine génération de leaders, d'artistes, de scientifiques, d'athlètes et plus encore". 

TikTok fait appel à une aide extérieure pour la modération de contenu en Europe

TikTok est en train de former un Conseil consultatif de sécurité pour aider à la modération du contenu en Europe. Ce conseil sera composé d'experts externes de la région, dans des domaines tels que la sécurité des enfants, la santé mentale des jeunes et l'extrémisme. La plateforme a déjà rencontré des difficultés en matière de modération de contenu, ce qui a donné lieu à une série de plaintes coordonnées par les agences européennes de protection des consommateurs qui ont signalé un certain nombre de violations présumées des règles de protection des consommateurs et de la vie privée. 

Twitter s'attaque à la désinformation sur les vaccins COVID-19

Alors que le monde se fait vacciner, Twitter est la dernière plateforme à s'attaquer à la propagation de la désinformation à ce sujet sur la plateforme. Les tweets qui diffusent des informations trompeuses sur les vaccins COVID-19 seront étiquetés, publiant des liens vers des informations pertinentes provenant d'organismes officiels tels que les Centres de contrôle et de prévention des maladies. Pour les auteurs de désinformation à répétition, Twitter a mis en place un système à cinq strikes qui peut entraîner le blocage des comptes et la suspension permanente. Si la plateforme juge un tweet particulièrement dangereux, elle peut le supprimer purement et simplement, en comptant deux strikes. Cinq strikes, et vous êtes éliminé.

A surveiller

WhatsApp vous permettra bientôt de créer et d'utiliser des stickers animés personnalisés, Twitter travaille sur une fonction "annuler l'envoi" et une fonction de e-commerce pour les tweets.