RENAULT

MONDIAL DE L'AUTO

BRIEF

Alors que le Mondial de l’Automobile de Paris fête ses 120 ans en 2018, une demi-douzaine de constructeur ont décidé de ne pas prendre de stand porte de Versailles. Pour Renault cependant, en tant que constructeur qui joue à domicile, ce salon est incontournable. Alors comment renouveler le genre, attirer une nouvelle clientèle, gagner la bataille de l’image à la fois sur le salon et sur les réseaux sociaux et celle des ventes ?

SRATÉGIE

Pour émerger dans ce contexte à la fois morose mais néanmoins ultra concurrentiel, Renault, en tant que constructeur qui joue à domicile, n’a pas le choix que de gagner à la fois la bataille de la visibilité sur le salon, en social media tout en réalisant des ventes pour rentabiliser le coût d’une telle présence.

DISPOSITIF

Renault a déployé un dispositif d’envergure :

- L’influenceur HugoDecrypte a inauguré le salon en prenant les rennes du compte Twitter, répondant en live aux questions des internautes via un trending topic et une first view.

- La marque a initié une collaboration inédite avec Google : le Renault Studio by YouTube, un Studio implanté sur le stand pour créer un RDV quotidien sur la chaîne YouTube Renault, toucher de nouvelles communautés via 8 YouTubeurs qui ont investi le Studio pour interviewer les célébrités présentes sur le salon, et produire des vlogs autour de l’actualité du stand.

- Une social war room a permis de relayer à chaud l’actualité du stand autour du #RenaultLive.

- Ce dispositif, renforcé par la présence de 5 partenaires media puissants a permis à Renault de gagner sur tous les fronts : de la bataille de l’attention aux ventes !

  • + 950 000 visiteurs sur le stand
  • +5,5 Millions de vidéos vues sur le web et les réseaux sociaux
  • + de 65 000 interactions au sein de la Social Room

MORE CASE STUDIES