Internet fourmille de contenus qui peuvent nous faire rire, nous effrayer, ou nous donner espoir en l'humain. Au delà des trolls et des lols, si vous savez ce que vous cherchez sur la toile, les mèmes et autres tweets peuvent être les signaux avant-coureurs de véritables changements culturels et de comportements sociaux plus profonds. Deux fois par mois, Lore Oxford, notre Global Head of Research and Insights, explore certaines de ces tendances. Cette semaine, elle nous parle du nouveau compte TikTok de Will Smith, d’un fil Twitter de photos de parlements, et d’un groupe privé sur Facebook dédié au marché du travail français.

Will Smith sur TikTok : une fausse bonne idée ?

Will Smith connaît tous les codes du social; il a explosé son nombre d’abonnés sur YouTube (6 millions) et sur Instagram (38,5 millions d’abonnés) en utilisant tous les formats de content et d’humour qui marchent aujourd’hui, sans perdre pour autant son aura de star. Et c’est désormais sur TikTok qu’il a fait son entrée.



Cela fait sens pour Will Smith car TikTok est la plate-forme virale du moment, connue pour avoir propulsé Truth Hurts de Lizzo dans le top 1 des hits et Brittany Tomlinson (alias Kombucha Girl) à l’échelle internationale. Il n’est pas la seule personnalité à entrer dans le game. Reese Witherspoon l’a également rejoint récemment.

Leur présence sur TikTok est révélatrice du fait que le réseau social est en train de devenir une plate-forme commerciale. Alors qu’il a fallu une décennie voire plus pour que les célébrités dites “traditionnelles” percent sur YouTube - jusqu’à ce Will apparaisse dans le YouTube Rewind 2018, la vidéo la plus décriée de l’année - les célébrités envahissent TikTok depuis moins d’un an, depuis que le réseau social a été reconnu comme faisant partie intégrante de la mass culture. Alors combien de temps faudra-t-il avant que son jeune et agile public entame son exode vers son prochain havre de paix, sans publicités ni adultes ?

Ce fil Twitter dédié aux bâtiments des parlements

Parfois, Internet nous offre des cadeaux dont on ignore avoir besoin. Prenez ces discussions par exemple :

Le tour du monde par ordre alphabétique d’Allan des édifices de parlements est aussi charmant que complet. "Jolie symétrie", a-t-il salué pour le bâtiment de l'Assemblée Nationale arménienne, malgré sa "douce vibe de campus universitaire", tandis que le Parlement australien se fait critiquer ("Oh mon dieu, je le déteste").

On est définitivement sur un ton à la Buzzfeed, tout comme le format. Et le fil Twitter est la liste 2.0. Tout comme le format popularisé par Buzzfeed, les discussions Twitter combinent des informations de faible importance qui pourraient un jour être utiles dans un quiz de pubs, avec la facilité d’un contenu défilant sans fin. Dans le contexte de Twitter, les fils de discussion font de tous les utilisateurs qui le souhaitent des créateurs de listes, et leur fournissent un cadre de narration de récit autour de leurs tweets, sans perdre la simplicité de leur défilement qui rend les tweets si attrayants.

Cet utilisateur de Twitter qui sait créer du contenu multi-plateforme

Ces dernières semaines, on a vu les conversations s'intensifier autour du rôle d'Instagram en tant que “maison d'accueil” des tweets humoristiques sur Twitter, notamment avec un compte Instagram dont la bio dit simplement "Captures d'écrans de Tweets". Les tweets ont trouvé une maison sur Instagram, c'est plus qu'un endroit où les tweets finissent. Découvrez ce tweet de l'écrivain de télévision américaine Jesse McLaren:

Ce tweet a reçu plus de 33 000 commentaires. Jesse a donc passé en revue toutes les meilleures réponses et les a publiées sur Instagram :

Voir cette publication sur Instagram

Some of the best responses out of 33,000.

Une publication partagée par McJesse (@larenmcjesse) le 29 Sept. 2019 à 4 :54 PDT

Ce repost montre la compréhension des différences d’engagement des utilisateurs avec le contenu sur chaque plate-forme. Alors que Twitter est un défilement de messages sans fin, Instagram organise mieux le contenu. En ne prenant que les faits saillants issus de commentaires sur Twitter et en les re-publiant sur Instagram, Jesse a maximisé la portée de ses publications sur chacune des plateformes.

Instagram et Twitter ont des objectifs très différents, mais ces messages illustrent comment ils peuvent parfaitement se compléter.

NdFlex, le groupe de discussion Facebook autour du marché du travail français

NdFlex - abréviation de “Neurchi de flexibilisation du marché du travail” - est un groupe Facebook français. Le mot “neurchi” (chineur en verlan) désigne un groupe en ligne qui partage des mèmes  autour d’un sujet spécifique. Ce groupe de neurchi NdFlew est un groupe fermé qui parle de la flexibilisation du marché du travail en France et de ses conséquences sur les travailleurs. Depuis janvier, NdFlex a rassemblé plus de 30 000 membres. Voici un de ses posts :

Le sujet est d’actualité : les réformes du marché du travail de Macron modifient les principes de la vie active en France, obligeant les employeurs à demander un temps de travail plus long mais en même temps normalisant aussi des contrats plus “flexibles”. Et ils ne font pas que partager des mèmes. Ils racontent également sur le groupe leurs histoires personnelles, partagent des infos et participent aux débats. Protégé par une équipe de modérateurs, NdFlex permet à ses membres de discuter ouvertement et de façon sécurisée de sujets potentiellement controversés, sans craindre que les trolls ne dégénèrent ou ne détournent la conversation.