LA COMMUNICATION SOCIAL MEDIA EN PÉRIODE DE CONFINEMENT OBSERVÉE PAR LES ÉQUIPES DE WE ARE SOCIAL

Semaine #5 
Du 14 Avril au 19 Avril 2020

“Marques, Célébrités, Influenceurs, Gamers, Créateurs, ou simples Citoyens, nous vivons tous le même contexte de communication : la crise sanitaire du COVID-19. Cette crise remet en perspective les besoins fondamentaux des français et en bouleverse la hiérarchie. La santé, la prévention, la protection et les produits de première nécessité sont actuellement au centre de leurs préoccupations. 

En cette période de crise sanitaire, cette nouvelle hiérarchie des besoins à la fois vitaux et sociétaux est donc à prendre en considération avant de décider toute prise de parole de marque.”

#1 LES MARQUES :
Les initiatives des marques pour le bien commun en social media

DES MARQUES QUI RÉINTERPRÈTENT LEUR SLOGAN

Le contexte actuel est l'occasion pour les marques d’affirmer ou réaffirmer leurs valeurs, leur singularité, leur ADN en offrant, sous le prisme récent, un sens nouveau à leurs slogans. Alors que le confinement se prolonge, Charal modifie son slogan “Vivons forts” pour “Restons forts” dans son nouveau film publicitaire. Free détourne son slogan iconique et présente sa nouvelle série clin d’oeil “Ils restent chez eux, ils ont tout compris”. Une mini-série qui met en scène les conversations, fenêtres sur cour, des français. Et pour le Crédit Agricole, c’est l’opportunité de donner une nouvelle expression à son slogan “Agir chaque jour dans votre intérêt et dans celui de la société” en valorisant la mobilisation du groupe et de celles et ceux qui se battent au quotidien.

L’enseignement

Après avoir prouvé leurs efforts grâce à des actions concrètes, les marques reprennent aujourd’hui la parole et réinterprètent sous un prisme nouveau, leur slogan.


DE NOUVEAUX PARTENARIATS POUR LA GRANDE DISTRIBUTION

Si certaines marques de la grande distribution sont négativement impactés par la situation actuelle, d’autres en revanche se portent à merveille et développent de nouveaux partenariats, que ce soit pour apporter un soutien financier ou tester de nouveaux réseaux de distribution. La marque de consommateurs CQuiLePatron a, par exemple, ouvert il y a quelques jours, un fonds de solidarité pour soutenir les agriculteurs grâce à ses gains additionnels. Si Panzani avait été la première grande marque à rejoindre l’initiative, Carrefour a, depuis quelques jours, apporté sa contribution à l’action collective. De leur côté, Franprix et Decathlon s’associent pour accompagner les consommateurs dans le maintien d’une activité physique à domicile. L’occasion pour Decathlon de se réinventer et de tester de nouveaux canaux de distribution pour ses produits. 



L’enseignement

Cette période fait éclore de nouvelles unions, parfois inattendues, qui portent des projets communs ou proposent de nouveaux réseaux de distribution, pour “simplifier” la vie des producteurs et consommateurs.


CASE STUDY #1 : PANSER LA MODE DE DEMAIN

Avec l’annulation des événements et la fermeture des enseignes, l’industrie de la mode n’est pas épargnée par le contexte actuel. Comme sur d’autres secteurs, les Maisons ont d’abord apporté leur aide aux communautés. Versace contribue au soutien financier des hôpitaux. LouisVuitton et Burberry partagent leur savoir-faire pour faciliter la production de masques. Passée cette première phase cruciale “d’annonces” et de contributions à l’effort commun, ces marques ont ensuite dû repenser leurs contenus éditoriaux sous un prisme nouveau. Alors que certains font le choix de se métamorphoser, à l’image de Gucci qui utilise son compte Instagram comme une plateforme d’informations de santé, d’autres préfèrent s’engager dans la création d’événements digitaux. Balmain organise des partages d’expériences avec ses modèles et Kenzo aménage des sessions créatives. Si cette période marque de son empreinte l’industrie de la mode, celle-ci s’organise pour panser son futur post-pandémie. L’occasion pour Vogue de développer les #VogueGlobalConversation. Des conversations disponibles sur Zoom où les grands noms partagent leurs points de vue sur ce qu’il reste à accomplir pour surmonter cette crise. 

View this post on Instagram

Take care of yourself and your family. Gucci supports the World Health Organization @who on fighting #COVID19. For caregivers at home who are aiding those with suspected or confirmed #coronavirus should: Ensure the ill person rests, drinks plenty of fluids and eats nutritious foods. Wear a medical mask when in the same room with an ill person. Do not touch the mask or face during use and discard it afterward. Frequently clean hands with soap and water and alcohol-based rub, especially: after any type of contact with the ill person or their surroundings, before, during and after preparing food, before eating, after using the toilet. Use dedicated dishes, cups, eating utensils, towels and bedlinens for the ill person. Wash dishes, cups, eating utensils, towels, or bedlinens used by the ill person with soap and water. Identify frequently touched surfaces by the ill person and clean and disinfect them daily. Call your health care facility immediately if the ill person worsens or experiences difficulty breathing. We Are All in This Together #GucciCommunity #StaySafe #FlattenTheCurve Join with us and donate now to our crowdfunding campaigns through swiping up on our Stories: the United Nations Foundation’s Covid-19 Solidarity Response Fund in support of the World Health Organization—through the Donate Sticker, and locally on gucci.forfunding.it to the Italian Civil Protection Department #DipartimentoProtezioneCivile. @alessandro_michele

A post shared by Gucci (@gucci) on Apr 6, 2020 at 1:08am PDT

View this post on Instagram

with industry peers via @voguemagazine brainstorming the future of fashion post-pandemic. the future of fashion is my favorite topic intellectualize on any given day, but more interesting now. coming up the 14th. info below. high-5 Anna.⁣ ⁣ @voguemagazine: Over the past two months, the fashion world has reacted to the spread of coronavirus and its global shutdowns with creativity, community, and ingenuity. To speak to the industry’s efforts, as well as what’s in store for the future of fashion, next week, @voguemagazine is launching its first-ever #VogueGlobalConversations series in collaboration with the vogue Global Network and voguerunway. tap the link in their bio to register for the conversations soon.

A post shared by @ virgilabloh on Apr 10, 2020 at 5:19am PDT


#2 LES FORMATS :
Retour sur les formats développés par les communautés

#GUILLOTINE2020 : LE HASHTAG QUI PERD LA TÊTE

Depuis le début du confinement un vent de colère souffle sur les réseaux sociaux et de nombreux utilisateurs, sur Twitter notamment, font part de leur mécontentement. Des deux côtés de l’Atlantique, que ce soit aux États-Unis ou en France, certaines communautés font ainsi émerger un hashtag à l’air révolutionnaire: #Guillotine2020. Pour comprendre les raisons de cette colère, il faut d’abord partir aux États-Unis où de nombreuses célébrités ont, depuis le début de l’épidémie, partagé la nécessité de “rester à la maison” ou plutôt, dans leur cas, “rester à la mansion”. Une opulence qui a mis en avant, encore davantage, les inégalités sociales, réveillant un vent de révolution, sous le hashtag #Guillotine2020 ou encore #EatTheRich et poussant les internautes à se demander qui devrait être envoyé au goulag. En France, #Guillotine2020 fait lui aussi son apparition aux côtés du hashtag #OnOublieraPas. Et si le “celebrity system” est moins développé, ces deux hashtags pointent du doigt les inégalités sociales et des divergences d’opinions politiques vis-à-vis du gouvernement. Un “mouvement social”, comme forme de résurgence du mouvement gilet jaune, qui fait craindre pour les services de renseignements français un appel à la convergence des luttes entre les blouses blanches et les gilets jaunes. Qui pourrait dès la sortie du confinement, entraîner une mobilisation dans les rues, comme le propose déjà la page facebook @refusonsleretouràlanormale.

L'enseignement

Le confinement aura souligné encore davantage les inégalités et aura réveillé ou renforcé le sentiment d’injustice chez certains, poussant les communautés, d’un continent à l’autre, à se rassembler sous une même bannière: un hashtag.


INSTAGRAM APPORTE UN SOUTIEN FINANCIER GRÂCE AUX STICKERS 

Au fil des semaines les créateurs de contenu ont essaimé les appels à leur communautés pour s’auto-financer et les initiatives pour soutenir financièrement petites entreprises et travailleurs indépendants se sont multipliées. Pour apporter son aide à ces communautés, Instagram a récemment lancé un nouveau sticker “Carte-Cadeau” pour faciliter la collecte de fonds et la commande de repas. Autant de fonctionnalités qui permettent de soutenir plus facilement les entreprises favorites des communautés.

L'enseignement

Alors que de nombreux business sont mis en danger par le contexte actuel, de nouvelles solutions de micro-financements émergent aux différents coins des réseaux sociaux. Des solutions amenées à se démocratiser et à se développer encore davantage dans un futur proche. 


#3 LES INFLUENCEURS : 
Retour sur les influenceurs qui s’engagent pour leur communauté

UNE AUTRE “STORY” DE L’INFLUENCE MODERNE

Alors qu’aujourd’hui, chaque rencontre avec une célébrité est devenue quasiment impossible, que chaque convention de fans est annulée, il est une plateforme qui maintient ce rêve de proximité en vie : Cameo. Un paradoxe qui reste complet quand on s’aperçoit de la montée du hashtag #Guillotine2020 (cf #2 Les formats - #Guillotine2020: le hashtag qui perd la tête). La plateforme qui promet de rendre possible, les connexions impossibles, connaît, en ce moment, un véritable succès, en laissant les utilisateurs payer les célébrités pour qu'elles réalisent des stories personnalisées. Pour 500$ par exemple, Mike Tyson réalise votre vidéo et reverse une partie des fonds à une association. Pour soutenir la lutte contre le covid-19 Cameo organise du 16 au 18 avril, 3 jours d’événements virtuels pour “rencontrer” et échanger avec plus d’une trentaine d’artistes, acteurs, sportifs. Un vrai line-up de festival, qui met en lumière une récolte de dons, qui se raconte en story grâce à l’influence.

L'enseignement

Avec des selfies devenus nouveaux autographes, Cameo signe l’équation parfaite pour la récolte de dons, en connectant des célébrités ennuyées et des communautés de fans confinées. Une opération qui illustre comment la distanciation sociale nous “rapproche”. Oui, mais à quel prix?


LADY GAGA EN VÉRITABLE CHEFFE D’ORCHESTRE

Depuis le début de la crise sanitaire, Lady Gaga opère en véritable cheffe d’orchestre dans la coordination d'événements caritatifs internationaux. Début Avril, elle s’engage aux côtés d’IBM pour appeler la communauté Tech à participer au challenge mondial #CallforCode2020. Un challenge ouvert aux Développeurs Web pour trouver des solutions face à la crise. Et si, au fil des semaines, les initiatives de charity livestreams se sont multipliées. C’est elle encore, qui signe l’orchestration, en collaboration avec WHO et GlobalCitizen d’un Live planétaire sur YouTube, pour le bien commun. Un live qui marquera, l’histoire du social media, recueillant l’équivalent de 127,9 millions de dollars de promesses de dons. Après avoir réussi à connecter les Tech Rockstars, elle parvient ainsi à faire collaborer les plus grands noms de la musique internationale, de Beyoncé aux RollingStones à AndreaBocelli. Tous unis, mais à la maison. 

L'enseignement

D’initiatives encore éparses il y a quelques semaines, cet événement caritatif international, marque le pic du charity livestream et de l’engagement des artistes pour le bien commun. 


Nous espérons que vous aurez trouvé cette newsletter inspirante et utile afin de répondre à vos problématiques de communication social media dans le contexte actuel. Toute l’équipe We Are Social reste bien évidemment mobilisée à vos côtés pour réinventer et adapter votre ligne éditoriale en cette période complexe et si particulière pour nous tous. 👉conversation@wearesocial.fr