Pour aider les marques à traverser la crise actuelle et à préparer l'avenir, notre Directrice de la stratégie à Londres, Mobbie Nazir, examine certains des bouleversements nés des médias sociaux et leurs impacts sur les marques. 

L’heure est toujours à la crise du Covid-19. Et même si nos vies reprennent peu à peu le chemin de la normalité par rapport à il y a encore quelques semaines, il serait malvenu d’élaborer des prédictions précises. Il n'y a tout simplement aucun moyen d’anticiper à ce stade ce que sera la société de demain, combien de temps durera l'inévitable récession et à quoi elle ressemblera.

Cependant, pour ceux d'entre nous dont le travail consiste à créer et développer des stratégies de marques, il est nécessaire néanmoins de réfléchir aux perspectives, de se demander quel sera l'impact sur le long terme. Observer et analyser ces changements, ces nouvelles normes et valeurs, celles qui persisteront et celles qui finiront par être abandonnées. Il nous faut examiner les leçons du passé et en élaborer des hypothèses sur ce qui pourrait arriver - et sur la meilleure façon de nous préparer, nous, publicitaires et annonceurs.

La volonté de se diriger davantage vers les alternatives online sociales

Certains changements probants de comportements ont été induits par les règles de confinement les plus strictes. Et ces derniers pourraient avoir des effets durables... Par exemple, dans le domaine du sport, les cours de fitness et les applications en ligne pourraient devenir un moyen plus pratique et rentable de faire du sport à long terme.

Un examen plus minutieux des actions des marques (versus leurs discours)

Au lendemain de cette crise sanitaire, nous pourrons bientôt réellement noter quelles marques auront été à la hauteur de leurs prétentions. Celles qui crieront leurs intentions après la crise pourront être jugées sur leurs actions passées.

Le streaming en direct en tant qu’expérience de divertissement

Il n'y a pas d’alternatives aux expériences IRL (In Real Life, ndlr)... Mais le fait d'avoir été contraint de rester à la maison et donc de faire l’expérience des streams en direct peut avoir 

fait naître la volonté chez certaines personnes de les intégrer plus régulièrement dans leur façon de se divertir, aux côtés de leurs expériences réelles.

Des stratégies sociales à plus long terme

Les recherches semblent démontrer que les marques qui investissent dans la publicité en période de récession en ressortent plus fortes. Sur le social, l’accent sera potentiellement davantage mis sur l’image de marque plutôt que sur des tactiques de performance à court terme, car les marques reconnaissent qu'elles doivent construire une relation durable de confiance avec les consommateurs.

Des communautés renforcées par le social

Cette crise a mis en lumière de nombreuses inégalités dans notre société. Mais les communautés ont fait entendre leurs voix collectives avec plus de détermination sur les médias sociaux, rappelant qu'il est possible de faire la différence ensemble.

Une production plus agile

Les médias sociaux sont le terreau idéal pour réaliser des productions plus innovantes et agiles. Dans le cadre du confinement, nous avons vu tout ce qui pouvait être fait avec si peu... Nous pourrions observer demain une tendance vers le recours à des techniques restants à la pointe mais à plus petit budget, ainsi qu’à des équipes réduites.


Retrouvez le premier volet de Do The Right Thing ici.