Plus de la moitié de la population mondiale utilise désormais les médias sociaux

La dernière mise à jour de notre Global Digital Report 2020, réalisé par Hootsuite et We Are Social, révèle que nous avons désormais franchi un cap : aujourd'hui, plus de la moitié de la population mondiale utilisent les réseaux sociaux.

DataReportal montre en effet que 3,96 milliards de personnes utilisent aujourd'hui les médias sociaux, ce qui représente environ 51 % de la population mondiale. 

En d'autres termes, cela signifie que davantage de gens utilisent aujourd'hui les médias sociaux versus ceux qui ne le font pas. Cette étape est d'autant plus impressionnante que la plupart des plateformes social media limitent l'utilisation de leurs réseaux aux personnes âgées de 13 ans et plus. Au final, les derniers chiffres indiquent que près des deux tiers (65 %) de la population mondiale "éligible" utilisent désormais les médias sociaux.

Et les chiffres continuent de croître rapidement... Le nombre d'utilisateurs dans le monde a augmenté de plus de 10 % au cours des douze derniers mois, et plus d'un million de personnes en moyenne ont commencé à utiliser les médias sociaux pour la première fois chaque jour depuis l'année dernière à la même époque. 

Avec plus de 376 millions nouveaux utilisateurs depuis juillet 2019, cela se traduit par près de 12 nouveaux utilisateurs chaque seconde, ce qui suggère que le nombre d'utilisateurs augmente encore plus vite aujourd'hui qu'au début de l'année 2020.

Des chiffres encore cependant inégaux…

Cette tendance varie toutefois considérablement selon la géographie. Près de 70 % de la population totale en Amérique du Nord utilise aujourd'hui les médias sociaux, contre seulement 7 % en Afrique centrale. 

Ce chiffre passe à 12 % en Afrique centrale si l'on se concentre sur les populations âgées de 13 ans et plus, mais cela signifie que seule une personne sur huit dans la région qui peut utiliser les médias sociaux le fait concrètement aujourd'hui.

L'utilisation diffère également selon le sexe, les données suggérant qu'il y a près de 1,2 homme pour chaque femme utilisant les médias sociaux dans le monde aujourd'hui. Ce "fossé entre les sexes" reflète un schéma plus large dans l'utilisation de la téléphonie mobile et de l'internet, mais il est important de souligner que le tableau varie considérablement selon les pays et les régions.

Par exemple, les femmes représentent plus de la moitié (55 %) de tous les utilisateurs de médias sociaux en Amérique du Nord, mais à peine un quart (25 %) des utilisateurs en Asie du Sud. En Afrique, les femmes représentent moins de deux utilisateurs de médias sociaux sur cinq.

Cependant, des signes encourageants montrent que cette différenciation entre les sexes a tendance à se réduire, notre analyse indiquant que le ratio mondial des médias sociaux est passé d'une répartition 45/55 (femmes/hommes) au début de 2020, à 46/54 aujourd'hui.

Une ère vibrante pour le social media 

Les internautes utilisent également une plus grande variété de plateformes de médias sociaux que jamais auparavant. Les dernières données du GlobalWebIndex montrent que l'utilisateur typique de médias sociaux est maintenant membre de près de 9 plateformes différentes !

Comme nous le verrons plus en détails ci-dessous, ce nombre a probablement été boosté par les activités des utilisateurs lors de la récente vague de confinement dû au Covid-19, ayant passé un temps considérable sur les médias sociaux et à essayer de nouvelles applications pendant cette période.

Facebook continue de dominer notre classement des plateformes social media les plus populaires au monde. Facebook compte aujourd'hui plus de 2,6 milliards d'utilisateurs actifs par mois, tandis que 2 milliards de de personnes utilisent sa plateforme de messagerie, WhatsApp.

Instagram a également connu une croissance impressionnante au cours des dernières semaines, les dernières données d'audience publicitaire de la société indiquant que plus de 1,08 milliard de personnes utilisent désormais la plateforme chaque mois.

Cela signifie qu'Instagram est toujours confortablement en avance sur TikTok en termes d'utilisateurs actifs mensuels, mais notre analyse des différentes données indique que le challenger TikTok continue de croître rapidement (notez que le chiffre de 800 millions que nous rapportons pour TikTok ce trimestre n'inclut pas Douyin).

La récente décision du gouvernement indien de bloquer TikTok dans le pays pourrait cependant ralentir la croissance de la plateforme, l'analyse de DataReportal indiquant que l'Inde pourrait contenir jusqu'à un quart de la base totale des utilisateurs mondiaux de TikTok.

TikTok n'a pas été le seul bénéficiaire de l'intérêt croissant des individus pour la "vidéo sociale". Le marché de la vidéo format court est également en plein essor en Chine, où Douyin (抖音) - l'incarnation de TikTok en Chine continentale - et son compatriote Kuaishou (快手) sont maintenant à égalité, avec 400 millions d'utilisateurs actifs par mois.

Au-delà des plateformes vidéo, Sina Weibo connaît également une croissance rapide, et la plus grande plateforme de microblogage de Chine compte désormais 550 millions d'utilisateurs actifs par mois, soit une augmentation de 18 % (74 millions d'utilisateurs) au cours des 12 derniers mois.

Une relation non-exclusive 

Toutefois, les publics de ces différentes plateformes se chevauchent souvent. 

Les données de GlobalWebIndex suggèrent que seule une petite fraction de la base d'utilisateurs de chaque plateforme est unique, avec plus de 95 % des utilisateurs de Facebook âgés de 16 à 64 ans déclarant qu'ils utilisent au moins une autre plateforme sociale. 

Ce chiffre est encore plus élevé pour les petites plateformes, les dernières données indiquant que les spécialistes du marketing peuvent désormais atteindre plus de 99 % des utilisateurs de Snapchat, Twitter et TikTok via d'autres plateformes. 

Compte tenu de ces taux élevés de “chevauchement” d'utilisation, notre conseil serait de se concentrer davantage sur les possibilités créatives et contextuelles offertes par chacune de ces plateformes, et d'essayer d'éviter de se laisser distraire par le nombre d'utilisateurs en constante évolution…

Réfléchir au-delà des chiffres

Soulignons que les chiffres mensuels des utilisateurs actifs ne révèlent pas toujours tout sur le rôle des plateformes sociales dans nos vies. Par exemple, nous parlons de 2 milliards d'utilisateurs pour YouTube, un nombre basé sur les rapports de Google concernant le nombre de personnes qui utilisent la plateforme lorsqu'elles sont connectées. Mais notre analyse de données plus larges suggère que le nombre de personnes uniques qui regardent une vidéo de YouTube chaque mois est probablement beaucoup plus élevé !

De même, alors que les dernières données sur l'audience publicitaire de Twitter suggèrent qu'environ 326 millions de personnes se sont connectées à la plateforme au cours des 30 derniers jours, les données de SimilarWeb indiquent que deux fois plus de personnes peuvent visiter Twitter.com au cours d'un mois donné. 

Cela démontre le rôle important que Twitter joue en tant que source d'informations, même pour les personnes qui n'ont pas encore ouvert de compte. 

Les dernières recherches de l'Institut Reuters pour l'étude du journalisme confirment cette théorie, avec le nouveau Digital News Report 2020 de l'organisation qui constate que Twitter reste une source d'information populaire, en particulier pour les personnes des pays anglophones.

Le temps passé sur les réseaux sociaux

Compte tenu de tous ces éléments, il n'est donc pas très surprenant que les dernières recherches indiquent que les individus passent plus de temps à utiliser les médias sociaux. 

Dans leur vaste étude sur les conséquences de la pandémie de Coronavirus sur les comportements numériques des internautes, GlobalWebIndex a constaté que plus de 40 % d’entre eux ont passé plus de temps à utiliser les médias sociaux au cours des derniers mois, ce chiffre atteignant plus de 60 % aux Philippines.

L'entreprise indique également que les utilisateurs passent désormais en moyenne 2 heures et 20 minutes par jour sur les médias sociaux. 

Cependant, ces données sont basées sur des enquêtes menées entre janvier et mars de cette année, il y a donc de fortes chances que la récente vague de confinement liée au COVID-19 ait eu pour conséquence un temps passé sur les réseaux encore plus conséquent. Mais même en se basant sur ces chiffres du premier trimestre, le temps combiné que la population mondiale passe sur les médias sociaux s'élève maintenant à plus d'un million d'années chaque jour.

Nos activités préférées en ligne

Le comportement des gens sur les médias sociaux s'est également développé. Les données de GlobalWebIndex montrent que rester en contact avec ses amis et sa famille reste une motivation première dans l'utilisation des médias sociaux, mais que nous nous tournons de plus en plus vers les plateformes sociales pour nous aider dans d'autres types d'activités également.

Plus de la moitié des personnes interrogées dans le cadre de l'enquête Digital News Report 2020 du Reuters Institute déclarent qu'elles utilisent les médias sociaux pour accéder aux informations, ce qui représente le double du nombre de personnes interrogées qui disent lire des journaux.

En effet, le GlobalWebIndex indique que "se tenir au courant des nouvelles et des affaires courantes" est le plus grand facteur de motivation pour l'utilisation des médias sociaux au niveau mondial.

Comme nous pouvions nous y attendre, la socialisation est un autre moteur important de l'utilisation des médias sociaux, mais le divertissement l'est tout autant. "Remplir son temps libre" et "trouver des contenus drôles et divertissants" sont les deuxièmes et troisièmes raisons les plus fréquemment citées.

Les utilisateurs se tournent aussi de plus en plus vers les plateformes sociales lorsqu'ils souhaitent en savoir plus sur les produits et services qu'ils comptent acheter.

À l'échelle mondiale, les réseaux sociaux sont désormais la deuxième destination la plus populaire pour les internautes à la recherche d'informations sur les marques, les moteurs de recherche étant les seuls à être utilisés par un plus grand nombre de personnes. 

Les réseaux sociaux ont même déjà dépassé les moteurs de recherche chez les jeunes, plus de la moitié des internautes féminines âgés de 16 à 24 ans déclarant utiliser les réseaux sociaux pour rechercher des produits et des services. En comparaison, 46 % d'entre elles déclarent utiliser les moteurs de recherche.

Étant donné le rôle croissant des médias sociaux au coeur de la vie de la population, il est important aujourd’hui de réfléchir plus largement à la place des médias sociaux dans les projets de communication / marketing.

Les médias sociaux sont de plus en plus une "couche" qui imprègne presque tous les aspects de la vie quotidienne des publics, plutôt qu'une "destination" distincte avec une sphère d'influence plus cloisonnée.

Malgré tous ces chiffres impressionnants, les médias sociaux ne représentent toujours qu'un tiers environ du temps que les gens passent chaque jour sur 'internet.

Mais que fait donc le monde en ligne ?

Réponses dans un deuxième article à paraître dès demain sur notre blog…

Et si vous souhaitez approfondir notre série complète de chiffres sur les médias sociaux, vous les trouverez tous dans l'encart SlideShare du rapport complet ci-dessous.